Gérald Darmanin rend visite aux policiers du commissariat de Dreux

Surprise ! Après une nuit agitée à Dreux suite à la mort de Nahel à Nanterre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est venu féliciter et apporter son soutien aux forces de l'ordre du commissariat de la ville.

La nuit du vendredi au samedi a été agitée à Dreux. Le bilan s'élève à 39 feux de voitures et à 42 pour les mobiliers urbains pour le Département selon le CODIS de l'Eure-et-Loir.

Visite surprise, au lendemain d'une nouvelle nuit de violence urbaine, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est déplacé ce samedi aux alentours de 19h dans les communes de Dreux et Vernouillet afin de soutenir les policiers présents."Je soutiens les policiers et les gendarmes et j'ai une parole particulière pour ceux qui sont blessés. La prochaine personne qui touchera un policier ou un gendarme sera retrouvée, et je l'espère, sera condamnée avec une très grande force."

Un dispositif efficace à Dreux la nuit du vendredi

300 caméras ont été déployées dans la ville et une centaine au Centre de Supervision Urbain afin d'avoir un retour vidéo et une vue d'ensemble sur les collèges, lycées, et commerces pour pouvoir agir à la minute près.

Un policier du commissariat de Dreux se réjouit de cette nuit du vendredi, beaucoup plus calme que la veille

"On a tous été très frustrés la première nuit, on a adapté le dispositif pour la suivante et c'est très positif, on n’a pas laissé faire des pillages pendant des heures, ça a été ultra-efficace." 

Un policier de Dreux

Le commissariat a d'ailleurs "reçu énormément de remerciements de commerçants très inquiets pour leurs magasins", selon un policier. Gérald Darmanin renchérit en insistant sur le fait que "La CRS8 a été énormément efficace ici à Dreux". Les policiers semblent satisfaits de la venue du RAID à Dreux pour les aider cette nuit et abordent la nuit de ce samedi plus sereinement.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité