Mort de Nahel : Arrêt des transports, interdiction de vente d’essence en bidon... la préfecture du Centre-Val de Loire prend de nouvelles mesures

La préfecture a pris plusieurs mesures à la suite des troubles constatés à Chartres, Dreux et Châteaudun cette nuit.

Quatre jours que le jeune Nahel, âgé de 17 ans est mort, tué par un policier à Nanterre. Les  violences perdurent dans les quartiers et les centres-villes de la région Centre-Val de Loire. Après l'arrêt des transports en début de soirée ces derniers jours et des couvre-feux mis en place pour les mineurs dans certaines villes, ce samedi, la préfète d'Eure-et-Loir Françoise Souliman annonce de nouvelles restrictions.

Suite aux violences urbaines dans les communes de Chartres, Dreux et Châteaudun, à compter de ce samedi et ce jusqu'au lundi 3 juillet, sous réserve de renouvellement, les mesures appliquées sont les suivantes :

  • Interdiction de vente au détail d’essence à emporter ;
  • Interdiction de détention, acquisition et utilisation de feux d’artifice et pétards ;
  • Interdiction du port et du transport d'armes, toutes catégories confondues, de munitions et d'objets pouvant constituer une arme par destination ;
  • Arrêt des transports en commun dans les agglomérations de Chartres et de Dreux à partir de 21h00 ;
  • Déviation des poids lourds mise en place sur la rocade de Dreux ;
  • Les bâilleurs sociaux et les municipalités invités à ne pas sortir leur mobilier urbain et leurs containers à poubelles sur la voie publique jusqu’à nouvel ordre.

À Orléans, les lignes de bus et de tramway seront interrompues dès 21h ce samedi.

Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes illégaux et porteurs des plus grands dangers.

François Bonneau

Le président de la Région Centre-Val de Loire a quant à lui appelé à l'apaisement et à la dignité. "Si notre émotion individuelle et collective est vive et difficile à contenir, elle ne peut, à partir d’une généralisation dangereuse et inacceptable, justifier la violence et l’incitation à la haine !" en rappelant "la dignité qu’impose la mort d’un jeune de 17 ans."

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité