Gymnastique. À seulement 16 ans, l’Avoinaise Kaylia Nemour est vice-championne du monde aux barres asymétriques

Ce samedi 7 octobre, l'Avoinaise Kaylia Nemour a décroché la médaille d'argent aux Mondiaux de barres asymétriques à Angers avec une note de 15,033. Une remarquable performance pour la jeune femme âgée de seulement 16 ans.

16 ans et vice-championne du monde. Pour la première fois de l'histoire, une nation africaine a décroché une médaille aux Championnats du monde de gymnastique artistique. Licenciée au club d'Avoine-Beaumont, Kaylia Nemour, qui a la double nationalité franco-algérienne réalise un exploit lors des Mondiaux ce samedi 7 octobre à Anvers et décroche la seconde place aux barres parallèles.

Une note de 15,033, avec 6,700 en difficulté (la plus haute sur cette compétition), et 8,333 en exécution qui lui vaut la seconde place, juste derrière la Chinoise Qiyuan Qiu (15,100). 

Les JO de 2024 en ligne de mire

Pour ses premiers mondiaux, l'athlète s'est brillamment hissée en haut du podium à l'issue d'une prestation impressionnante et a déjà fait ses preuves : elle sera une adversaire redoutable lors des Jeux olympiques de 2024 en faveur de l'Algérie et de la Touraine. 

Une participation qui aurait pu ne pas voir le jour. Deux ans auparavant, Kaylia Nemour se faisait opérer des genoux. Après huit mois de rééducation, son chirurgien l'autorisait à reprendre la gymnastique. Mais le médecin de la Fédération française de gymnastique, lui, n'était pas de cet avis. Potentiel conflit d'intérêts entre son club d'Avoine-Beaumont et la Fédération française de gymnastique ou simple avis médical ?

La licenciée du club qui a la double nationalité, décide donc de rejoindre la Fédération algérienne de gymnastique. C'est donc pour l'Algérie qu'elle concourra l'année prochaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité