• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

2ème Défi Familles à alimentation positive dans toute la région Centre

Préparation d'un gâteau par les enfants du défi "Familles à alimentation positive" / © Marion Nature accompagnatrice du défi en 2017.
Préparation d'un gâteau par les enfants du défi "Familles à alimentation positive" / © Marion Nature accompagnatrice du défi en 2017.

Manger mieux, local, bio et de saison sans augmenter d'un centime son budget alimentaire ? C'est possible. 160 familles vont se lancer ce défi accompagnées d'un réfèrent. Pendant 8 mois, les familles vont devoir surveiller leur portefeuille et leur caddie.  

Par Sanaa Hasnaoui

Comment se déroule le défi? 

160 familles dans toute la région Centre vont commencer leur défi à partir du mois d'octobre 2018  jusqu'à juin 2019. Celles-ci seront accompagnées par des structures professionnelles afin de consommer le plus possible, des aliments Bio,  locaux et surtout de saison sans augmenter le budget alloué aux achats alimentaires.
"Le défi n'est pas facile car souvent les consommateurs pensent que manger bio coûte plus cher mais c'est faux et on est là pour les aider à bien choisir leurs producteurs" explique Anne-Charlotte Sorin, Animatrice du défi. 

Durant les 8 mois, les familles vont participer à  4 ateliers  (jardinage écologique, cours de cuisine, visite de fermes, échanges avec des nutritionnistes…).  La première visite du défi s'effectuera dans des fermes bio de la région Centre. Ces visites permettent dès le début  de se familiariser avec la saisonnalité des légumes, de comprendre le travail de l’agriculteur en bio et découvrir un producteur près de chez soi.


 
Un repas préparé et partagé par l'équipe de Lamotte-Beuvron l'an dernier. / © Marion Nature accompagnatrice du défi
Un repas préparé et partagé par l'équipe de Lamotte-Beuvron l'an dernier. / © Marion Nature accompagnatrice du défi
 

Commencer à changer ses habitudes alimentaires

Les familles vont bénéficier d'ateliers  anti-gaspillage pour réduire le coût du repas dans l'assiette, comme par exemple utiliser les fanes des légumes, les restes pour faire de bons petits plats.
On peut aussi noter des ateliers récolte et cuisine de plantes sauvages, jardinage, pain au levain.
 
A trois reprises pendant le défi,  les familles devront conserver leurs tickets de caisse durant 14 jours en notant la provenance afin de mieux évaluer les progrès sur les achats locaux de chacun. 

Manger mieux avec le même budget c'est possible !

Le bilan de la première édition a été très positif.  Toutes les familles ont réussi le défi. 

Témoignages de 3 participants à l'édition 2017:
" J’ai particulièrement apprécié les échanges de bonnes pratiques et les bonnes adresses locales de producteurs "
" Maintenant j’achète des légumes que je ne connaissais pas, parce que c’est bon en fait ! "
Ma pépite du défi ? Les découvertes avec la diététicienne sur les propriétés liées aux couleurs des aliments, les modes de cuisson…"

 

 





 

Sur le même sujet

De l'aide à la rénovation jusqu'à l'expropriation

Les + Lus