Manifestation interdite devant la résidence secondaire de Gabriel Attal en Corse : une cinquantaine de personnes mobilisées

Ce dimanche 7 avril, une manifestation est organisée devant la résidence secondaire de Gabriel Attal à Coti-Chiavari. Lancé par Core in Fronte, le rassemblement a été interdit par la préfecture de Corse-du-Sud.

Malgré une interdiction de manifestation de la préfecture, le rassemblement organisé devant la résidence secondaire de Gabriel Attal, à Coti-Chiavari, est maintenu ce dimanche 7 avril.

La mobilisation a débuté à 14h30. Néanmoins la cinquantaine de manifestants a rapidement été bloquée par la gendarmerie qui a barré l'entrée du chemin menant à maison du Premier ministre. Les forces de l'ordre étaient en poste plusieurs heures avant le début de l'événement. 

Parmi les personnes présentes : Paul-Félix Benedetti, président du groupe Core in Fronte et chef de file du parti indépendantiste à l'initiative de l'événement avec l'association Aiutu Paisanu. 

Une dizaine de protestataires en bateau

D'autres protestataires, dont l'élue territoriale Core in Fronte Véronique Pietri, sont partis d'Ajaccio en bateau pour une action symbolique. Arrivés à quelques mètres de la résidence de Gabriel Attal, ils ont déployé une banderole "Basta a ripressione". Sur le rivage, un nombre important de forces de l'ordre a été déployé.

Cette mobilisation fait suite à la mise en examen à la mise en examen de Stéphane Ori, militant du mouvement indépendantiste, dans le cadre d'une information judiciaire instruite par le pôle antiterroriste du tribunal judiciaire de Paris.

Interdiction de port et de transport d'armes

De nombreuses mesures ont été prises par la préfecture de Corse-du-Sud "afin de garantir la sécurité des personnes et des biens". Elles interdisent "le port et le transport d’armes par nature et de tout objet susceptible d’en constituer [...], le port et le transport de produits combustibles ou corrosifs".

De plus, dans un arrêté préfectoral pris vendredi 5 avril, les services de l'État autorisent "l’enregistrement et la transmission d’images au moyen de caméras installées sur des aéronefs" sur la commune où doit se tenir la mobilisation.

La résidence secondaire de Gabriel Attal, à Coti-Chiavari, est la propriété d'une société civile immobilière dans laquelle le Premier ministre possède 11 % des parts. Les autres propriétaires sont des membres de sa famille. 

Le reportage de nos équipes :

durée de la vidéo : 00h02mn17s
Intervenants : Paul-Felix Benedetti, Porte-parole "Core in Fronte" ; Anto Sammarcelli, Militant "Core in Fronte" ; Véronique Pietri, Conseillère territoriale "Core in Fronte" à l'assemblée de Corse. ©France Télévisions