Meuse - un Christ à terre suscite des commentaires

C'était au cours de cette dernière semaine de février ! Un de nos journalistes, Eric Molodtzoff revient d'un reportage en Meuse et tombe sur cette croix à l'entrée d'un village. Il saisit l'image, mise sur notre page Facebook. Nombreux ont été les commentaires.

© Eric Molodtzoff
Sur notre page Facebook, c'est Marie-Hélène qui ouvre le bal : "quelle honte !" écrit elle, en ajoutant que "plus rien n'est respecté".

Plusieurs internautes apportent une modération.
Pour Julien, "je n'ai vu aucun commentaire comme quoi il s'agissait de vandalisme".
Pour Nikos, "je pense que c'est plus dû à la vieillesse du bois plutôt qu'à un acte d'incivilité"
Zaïna ajoute que "si c'est du vandalisme, c'est tout simplement honteux ; si c'est dû à l'état du poteau, ça doit être réparé au plus vite !"

Certains se livrent à une petite touche d'humour.
Nikos émet cette hypothèse : "en apprenant la démission de Benoît XVI, il est tombé à la renverse"

Jean-François se dit "qu'il y a quand même du laisser aller" et que c'est la première fois qu'il voit ça.
Christophe, lui, écrit : "le bois est pourri, la croix est tombée, le pape démissionne, et les împots augmentent, comme le chômage...y a rien de grave".

Nikos nous a invité à mener l'enquête...ce que nous avons fait, bien entendu.
La mairie n'étant ouverte qu'un jour par semaine, et les élus injoignables, nous avons commencé par appeler la gendarmerie...qui n'avait reçu aucune plainte à ce sujet.
Après deux jours de tentatives, nous avons fini par réussir à joindre les élus : ils nous ont confirmé que l'évènement était dû à une vétusté du bois.
Pire, ce n'est pas un Christ qui est tombé, mais deux...à deux entrées de la commune, et ce à quelques jours d'intervalle.

Epilogue : la commune a bien l'intention de remettre ces deux croix en état dans les prochains jours.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société