Gordon Bennett : les règles de la compétition

Le top départ de la Gordon Bennett sera donné samedi 24 août 2013 aux alentours de 21h00. 18 équipes et leurs ballons à gaz décolleront de l’Aéropôle Grand Nancy-Tomblaine avec un seul but : gagner cette 57ème édition !

La nacelle d'un ballon à gaz
La nacelle d'un ballon à gaz © Gordon Bennett Official

Les règles de la compétition


Pour remporter la victoire, les pilotes doivent parcourir la plus longue distance, calculée en ligne droite, depuis le point de départ jusqu’au point d’atterrissage. Le temps de vol et la distance réelle parcourue ne sont pas pris en compte dans les résultats. Le ballon doit donc voler le plus droit possible.

La compétition peut s’étendre sur plusieurs jours et nuits selon les conditions climatiques. L’amerrissage est disqualifiant et le survol de certains pays est interdit.


Carte : l'espace de compétition Gordon Bennett
Carte : l'espace de compétition Gordon Bennett © Gordon Bennett Official


La Gordon Bennett est un challenge physique, d’endurance et de ténacité. Les pilotes doivent pouvoir tenir nuit et jour, suspendus dans les airs, dans une nacelle de 1 m2, pendant les quelque 90 heures que peuvent durer la course, dans des conditions météorologiques parfois difficiles.

La pratique du ballon à gaz n’est en effet pas toujours sans risque et montre la valeur des pilotes, qui supportent de réelles souffrances, l’esprit et le corps étant en alerte de façon permanente lors du vol. Certains concurrents s’astreignent même à des régimes alimentaires draconiens plusieurs semaines avant le départ afin d’atteindre un poids optimal. La vie à bord est par ailleurs rudimentaire pour faire la chasse au moindre gramme superflu.

Le volume maximal du ballon en compétition est de 1 000 m3, avec une tolérance de 5%. Seuls du sable fin ou de l’eau peuvent être utilisés comme lest. Le drapeau national du pilote doit être porté par chaque ballon.

Le Club Aéronautique national de l’équipe qui remporte la coupe devra organiser la Coupe deux ans plus tard dans son pays.

Quelles conditions météos ?


La course se déroule plus favorablement lors des nuits de pleine lune pour des raisons de sécurité car les pilotes ont besoin d’un minimum de visibilité la nuit.

Les conditions des participants


La Coupe est ouverte à toutes les nations qui sont membres de la Fédération Aéronautique Internationale. Chaque nation peut sélectionner et engager un maximum de 3 équipes, chacune composée d’un pilote et d’un copilote. Ces derniers doivent être des ressortissants du pays inscrit, ou y avoir résidé pendant au moins 5 ans. Tous les deux doivent posséder une licence valide de pilote de ballon à gaz et une licence sportive FAI. Le ballon à gaz doit être en conformité avec la réglementation de son pays. L’équipe doit avoir effectué un vol de nuit et être en mesure de prouver un minimum de 50 heures d’expérience.


Les instruments de vol 


Obligatoires :
- Altimètre et variomètre
- Barographe (pour enregistrer le vol)
- Radio VHF 720 canaux
- Eclairage et balisage de nuit
- Projecteur (pour les atterrissages de nuit)
- GPS
- Transpondeur Mode S
- Tracker

Falcutatifs :
- Transpondeur d’urgence
- Téléphone satellite
- Ordinateur
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gordon bennett