Cet article date de plus de 7 ans

LGV Est : les travaux de la deuxième phase s'achèvent

Les travaux de la deuxième phase de la LGV Est Européenne touchent à leur fin. Les premiers essais sont prévus en août 2015 et la mise en service au printemps 2016.

Paris à 1h50 de Strasbourg, ce sera donc une réalité au printemps 2016 avec la mise en service des 106 km de la deuxième phase de la LGV Est. Les travaux ont bien avancé et tout près du chantier, à Saint-Jean Saverne, l'exposition sur le chantier de la Maison de l'information a été remise à jour. Elle sera accessible au public samedi 25 octobre.

durée de la vidéo: 01 min 31
LGV Est : les travaux de la deuxième phase s'achèvent


INFOS PRATIQUES


106 kilomètres de ligne nouvelle 

La ligne se raccorde à la première phase de la LGV est à Baudrecourt (Moselle). 

En Lorraine, à Lucy, un nouveau raccordement est prévu entre la ligne classique Metz - Réding et la LGV pour les dessertes grande vitesse Luxembourg - Metz - Strasbourg. Au-delà de Baudrecourt, la ligne nouvelle passe au sud de Morhange, puis traverse la partie orientale du Parc naturel régional de Lorraine. Un raccordement à l’est de Réding permet d’assurer les liaisons à grande vitesse Nancy - Strasbourg. Le tracé repasse au nord de l’autoroute A4 pour s’y jumeler dans la traversée du piémont occidental des Vosges.

En Alsace, la ligne franchit le massif vosgien, dans sa partie la plus étroite, par un tunnel de 4 km environ. L’ouvrage souterrain assure la liaison avec la plaine d’Alsace. Il débouche au nord de Saverne. Puis le tracé recoupe l’autoroute A4, franchit la vallée de la Zorn en amont de Wilwisheim et traverse les collines du Kochersberg en direction de Vendenheim, où s’eff ectue le raccordement à la ligne existante Strasbourg - Haguenau en direction de Strasbourg.

Les temps de parcours


Les caractéristiques techniques du projet

• 2,01 milliards d’euros Ht de coût global (valeur 2008)
• 63 communes concernées dont 43 en Lorraine et 20 en Alsace
• 106 km de ligne nouvelle
• 16,1 km de raccordements
• 474 km de rails
• 320 km/heure en vitesse commerciale
• 18,5 millions de m3 de déblai
• 12,8 millions de m3 de remblai
• 10,4 millions de m3 de dépôt
• 129 ouvrages d’art
• 1 tunnel long de 4 km
• 1 million de tonnes de ballast
• 395 000 traverses
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv transports