"La figure du Christ n'a rien à faire au Conseil Général", selon un élu socialiste

Pierre Freyburger, conseiller général PS du Haut-Rhin aurait "subtilisé"  une oeuvre représentant la figure du Christ, qui orne l'hémicycle du Conseil Général du Haut-Rhin. L'incident est révélé par un communiqué de presse de la majorité alsacienne. Lui estime défendre le principe de laïcité.

Pierre Freyburger explique vouloir provoquer le débat, dans la prochaine assemblée départementale où il ne siègera plus, puisqu'il sera simplement suppléant du binome socialiste dans le canton de Mulhouse 1.
Avant de partir, lors d'une ultime réunion de la commission permanente du conseil général, ce vendredi 13 Mars, il affirme donc avoir décroché cette oeuvre, un crucifix précise-t-il, afin de la remettre à un prêtre d'une paroisse haut-rhinoise. Selon lui, les signes religieux n'ont pas leur place dans une institution républicaine. Le Conseil Général serait donc dans l'illégalité en conservant cette oeuvre, ajoute-t-il.
Son acte a provoqué de très vives réactions au sein de la Majorité Alsacienne.

Reportage Cécile Poure, Denis Becker et Michel Kelhetter Interviews : Charles Buttner Pdt (UMP) du Conseil Général du Haut Rhin, Pierre Freyburger Conseil général (PS) du Haut Rhin

Equipe : Manuel Goetz, Denis Becker Interview: Pierre Freyburger Conseiller général (PS) 68


communiqué de Charles Buttner

Réaction de Jean Rottner, maire UMP de Mulhouse



Réaction de Catherine Troendlé, Sénateur du Haut-Rhin, Présidente de l'UMP 68