Cet article date de plus de 6 ans

Ligue 1 : Reims s'incline 2-4 face à Lyon sur la pelouse du stade Auguste Delaune à Reims

Buts de C.Tolisso (2'), A.Lacazette (6'), C.Njie (20'), csc M.Tacalfred (90') pour Lyon. But de A.Peuget (13') et G.Charbonnier (90'+2') pour Reims. Lyon s'est imposé assez facilement à Reims (4-2) et a repris la tête de la Ligue 1, dimanche en clôture de la 34e journée.
© François Nascimbeni / AFP
L'OL, qui a marqué trois de ses quatre buts par Tolisso, Lacazette et Njie dans les vingt premières minutes, a bien résisté à la pression au lendemain du succès écrasant du PSG contre Lille (6-1). Les Rhodaniens, invaincus depuis quatre matches (trois victoires et un nul), totalisent 68 points après ce 20e succès de la saison et devancent le PSG à la différence de buts (+39 contre +35).

Après à peine plus d'une minute de jeu, l'OL prenait les devants sur sa première occasion. Sur un corner de Grenier, titulaire pour la première fois de la saison, Njie ne parvenait pas à reprendre mais Tolisso surgissait devant Roberge pour conclure de la tête (0-1, 2e).
Peu après, sur un contre, Grenier décalait côté droit Njie, qui centrait au second poteau pour Lacazette. L'attaquant lyonnais reprenait de volée du gauche et inscrivait son 26e but de la saison (0-2, 6e).

Alors que Peuget avait redonné espoir aux Rémois en réduisant le score d'une frappe déviée par Gonalons (1-2, 13e), Lyon ne tardait pas à reprendre le large. Bédimo débordait côté gauche et centrait pour Njie, qui reprenait magistralement de l'extérieur du pied et trouvait la lucarne d'Agassa (1-3, 20e). Les offensives se multipliaient des deux côtés et Reims disposait même de deux occasions mais à chaque fois Diego, pourtant en bonne position, ne trouvait pas le cadre (30e, 33e).

Lyon a géré

Entre-temps, Fekir avait réalisé un superbe slalom dans la défense champenoise avant de buter sur Agassa (32e). Puis Njie, lancé par Umtiti, voyait sa frappe à bout portant repoussée par Agassa (37e). Après un superbe premier acte, le second était un peu moins enlevé entre des Champenois vaillants et des Lyonnais qui géraient tranquillement leur avantage. Lopes était sauvé deux fois par ses montants face à Devaux (56e, 65e), puis Lyon reprenait le jeu à son compte. Agassa réalisait d'abord une double parade devant Njie puis Ferri (78e), avant de sauver une nouvelle fois son camp devant Yattara, tout juste entré en jeu (86e). Le gardien rémois ne pouvait en revanche rien faire sur une déviation involontaire de Tacalfred (1-4, 90). La réduction du score de la tête de Charbonnier sur corner était anodine et ne ternissait en rien la bonne prestation lyonnaise (2-4, 90+2).

Sous pression, Lyon, qui a maîtrisé la rencontre, n'aura finalement pas craqué et poursuit son mano a mano avec le PSG, qui n'aura pas le droit à l'erreur mardi au Parc des Princes face à Metz.
Déclaration d'Olivier Guégan (entraîneur de Reims)
"On est coutumier du fait : on a des entames compliquées. On a eu le mérite de rester dans le match, de s'accrocher. Les joueurs ont été irréprochables dans l'envie de revenir. Mon seul regret, c'est de ne pas avoir su concrétiser nos occasions dans notre temps fort de seconde période. La frustration, c'est d'avoir pris quatre buts, mais n'oublions pas que c'était Lyon en face. Le contenu m'a plu, on a su hausser notre niveau de jeu. J'ai le sentiment que nous sommes dans le vrai, tous les jours à l'entraînement, et dans la solidarité pendant les matches. Le mental est là, sinon on n'aurait pas réagi comme ça après avoir été mené 2-0 après cinq minutes. Ce mental, c'est signe que l'équipe est en phase de guérison. La frustration est là, mais retenons le contenu, c'est plus qu'intéressant. Il y a encore des points à distribuer, et si on maintient le même niveau, on prendra des points. Je pense que Lyon tiendra jusqu'au bout dans sa course avec le PSG, et que tout se jouera sur la dernière journée. Et comme on sera au Parc des Princes ce soir-là, on sera l'arbitre !"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade de reims ligue 1 sport football