Alsace : une nuit "plutôt calme" malgré un mort pendant le Nouvel An 2021

Après les festivités du Nouvel An 2021, les forces de l'ordre et les secours dans le Haut-Rhin s'accordent pour décrire une nuit "calme" lors du jeudi 31 décembre. Dans le Bas-Rhin, un jeune homme a été tué par l'explosion de son mortier.

Des tirs de feux d'artifice, la nuit du 31 décembre 2020, au-dessus du quartier Wacken à Strasbourg.
Des tirs de feux d'artifice, la nuit du 31 décembre 2020, au-dessus du quartier Wacken à Strasbourg. © Vincent Ballester, France Télévisions

C'est un Nouvel An "plus calme" que les années précédentes, d'après les secours et forces de l'ordre. Les préfectures avaient déployé de gros moyens pour prévenir les débordements lors la nuit de la Saint-Sylvestre, ce jeudi 31 décembre 2020. 

Dans le Haut-Rhin plus particulièrement, le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) ne relève "rien de spécial hormis quelques événements sur lesquels la préfecture communiquera". Il n'y a pas eu "d'accident grave ou de feu de bâtiment", et la nuit était "plutôt calme par rapport à l'année précédente".
 

Situation "calme" à Mulhouse

Le couvre-feu à Mulhouse, la nuit du Nouvel An 2021.
Le couvre-feu à Mulhouse, la nuit du Nouvel An 2021. © Stéphane Gaudry, France Télévisions


Du côté du central de la gendarmerie du Haut-Rhin, la nuit a été "a priori très calme à notre niveau". Un journaliste de France 3 Alsace présent sur place la nuit de la Saint-Sylvestre relatait "une nuit très calme à Mulhouse et dans le Haut-Rhin en général", émaillée d'explosions de pétards et feux d'artifice.

Information confirmée par le groupe d'appui judiciaire (Gaj) de Mulhouse : "C'était calme dans l'ensemble. On a actuellement seize gardes à vue, essentiellement pour conduites en état d'ivresse, outrages à agents, violences conjugales, et dégradations". Parmi les "outrages" constatés, un échange de tirs de mortiers et de grenades lacrymogènes entre adolescents et policiers dans le quartier Drouot, rapporte L'Alsace.
 

Une personne tuée dans le Bas-Rhin

Une intervention policière dans le quartier des Poteries, à Strasbourg, lors du Nouvel An 2021.
Une intervention policière dans le quartier des Poteries, à Strasbourg, lors du Nouvel An 2021. © Anne-Laure Herbet, France Télévisions


À Strasbourg  une soixantaine de véhicules a été brûlée, selon une source policière syndicale (illustration dans le tweet ci-dessous, voir aussi sur Facebook). C'est "moins" que les années d'avant.

Plusieurs interpellations ont eu lieu, précise une source syndicale de la police à l'AFP. Une seule personne se trouvait aux urgences à 1 heure du matin, bien en deça des chiffres précédents. Une dizaine d'autres y est entrée plus tard dans la nuit.


Une journaliste de France 3 Alsace circulait dans le quartier de Hautepierre, quand son véhicule (banalisé) a reçu deux ou trois pétards lumineux sans blesser personne. Un acte rappelant le Nouvel An 2020, quand forces de l'ordre et pompiers avaient été visés. La préfecture du Bas-Rhin ne communiquera pas les chiffres et les motifs des interpellations qui ont eu lieu ce vendredi 1er janvier 2021.
 

durée de la vidéo: 00 min 50
Voitures brûlées entreposées à la fourrière de Strasbourg


Des explosions ont été entendues pendant une bonne partie de la soirée, dans de nombreux quartiers strasbourgeois et la Cité des écrivains schilikoise. Un hélicoptère de la police a survolé le nord de l'Eurométropole, notamment Schiltigheim et Bischheim, rapporte une autre journaliste de France 3 Alsace basée dans cette zone. Les pompiers du Bas-Rhin n'ont pas communiqué sur leurs interventions effectuées au cours de la nuit. 
 


À Boofzheim (Bas-Rhin), on déplore la mort d'un jeune homme âgé de 25 ans, tué par le mortier qu'il manipulait. Selon l'Agence France-Presse (AFP), sa tête a été "arrachée" par la détonation de l'explosif, interdit à la vente sur tout le territoire alsacien depuis le 1er décembre 2020, et ce jusqu'au lundi 4 janvier. L'un de ses amis a été blessé à la tête.

La préfecture du Bas-Rhin a en outre précisé à France 3 Alsace que trois autres personnes avaient été blessées par des explosions de mortiers. Ces accidents ont eu lieu à Bischheim, Eschau, et Mutzig.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société nouvel an