Alsace: la tradition des Hoftnàme, les noms de fermes alsaciennes

Publié le

Rund Um. Savez-vous ce qu'est un Hoftnàme? Il résulte de la contraction de "Hoft", la ferme, et "Nàme", le nom. Durant des siècles, dans les villages alsaciens, les habitants ne s'interpelaient pas par leur nom de famille mais par le nom de leur ferme d'origine. Une tradition qui perdure mais qui s'éteint avec la disparition des aînées.

Dans les villages alsaciens, les habitants de ma génération (50 ans et plus) ont encore, pour certains, ce qu'on appelle un Hoftnàme. Dans ma commune de naissance par exemple, on m'appelle non pas Régine Willhelm mais Schlosser Régine, Schlosser, forgeron, étant le métier exercé par mes aïeux. Quand j'étais interpelée par des personnes âgées c'était par ce nom-là et pas par mon véritable patronyme. Ce nom se réfère donc à la ferme dans laquelle mon arrière-arrière-grand-père exerçait son activité, ferme dans laquelle j'ai grandi.

Dans certains villages comme Kilstett, cette tradition existe toujours. Et pour mettre en lumière ce patrimoine local de tradition orale, un historien local Raymond Strob, aujourd'hui décédé, a fait un énorme travail de recensement des Hoftnàme. Grâce à ce travail, la commune a réalisé un chemin des Hoftname. 27 panneaux, illustrés de photos anciennes, ont été placés devant des maisons du village. Ils expliquent l'origine des Hoftnàme.

Ces Hoftnàme qui restent attachés à une ferme de génération en génération, se divisent en différentes catégories. Il peut s'agir du prénom déformé d'une personne ("Daniels"), d'un métier ("Schniderles", tailleur ou "Drajerles", tourneur sur bois) ou encore d'une particularité locale ("Altemairs", la maison de l'ancien maire).

Les Hoftnàme sont la survivance d'une époque où les habitants se déplaçaient ou déménageaient très peu et vivaient dans le même corps de ferme de génération en génération. Aujourd'hui à Kilstett, il n'y plus guère que les personnes âgées qui utilisent ces noms.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité