"Au boulot à vélo" : Strasbourg veut entraîner les autres villes de France dans l'aventure

L'Eurométropole de Strasbourg, associé au Cadr 67 depuis 11 ans, pour animer le challenge "Au boulot à vélo", qui incite aux déplacements à vélo pour venir travailler, lance ce mercredi 20 janvier un appel aux autres agglomérations. 100 nouvelles structures devraient rejoindre l'édition 2021.

En 2020, 7.500 salariés ont pédalé pour aller travailler dans le cacdre du challenge "Au boulot à vélo".
En 2020, 7.500 salariés ont pédalé pour aller travailler dans le cacdre du challenge "Au boulot à vélo". © Dominique Gutekunst/MaxPPP

La onzième édition du challenge "Au boulot à vélo", qui comportait cette année une édition hivernale, s'est achevée fin novembre 2020, a rassemblé 340 entreprises, 7.500 salariés qui, pendant deux semaines en juin, puis en novembre, ont rallié leur lieu de travail en pédalant, veillant à chaque trajet à bien rentrer le nombre de kilomètres parcourus pour faire gagner son équipe, son entreprise. C'est le principe de ce rendez-vous annuel désormais bien connu des habitants de l'Eurométropole de Strasbourg.

De 9 à 400 entreprises participantes 

Pour la première édition, il n'y avait que neuf entreprises participantes. Autant dire que son succès exponentiel prouve que les deux organismes qui l'organisent, l'Eurométropole et l'association Cadr 67 ont trouvé la formule qui roule. Et ils veulent désormais la faire partager. "Un courrier va partir la semaine prochaine à destination de toutes agglomérations de France en ce sens, explique Alain Jund, défenseur invétéré du deux-roues et adjoint au maire, vice-président de l'Eurométropole de Strasbourg en charge des mobilités. Nous voulons leur expliquer que le déplacement à vélo, c'est assez simple à encourager. Ici, c'est un mode de déplacement qui est devenu commun, pas seulement réservé aux spécialistes. Le vélo est fondamental pour changer la donne sur les modes de transport."

L'Eurométropole va investir de 70 à 100 millions d'euros dans le réseau cyclable

Et de souligner :"dans l'Eurométropole, le nombre de cyclistes est en augmentation de 20%. Et nous allons multiplier par trois, voire quatre le budget consacré au réseau cyclable de l'agglomération. Nous sommes prêts à investir 70 à 100 millions pour l'améliorer et rester dans ce cercle vertueux : plus nous l'améliorons, plus les gens se sentent en sécurité, et plus ils vont travailler à vélo. Ils sont alors plus nombreux et nous sommes encouragés, nous, à investir davantage."

Un dynamisme que le challenge "Au boulot à vélo" contribue à entretenir. Au sein du territoire et dans chaque entreprise. "Ce qui plaît, c'est que tous les profils sont concernés, de la plus petite à la plus grosse, le privé, le public, explique Fabien Masson, directeur du Cadr 67. Ça créé de la convivialité, du partage. Ça met l'accent sur la santé des salariés."

Quelles villes au défi en 2021?

"Nous avons maintenant les outils pour que la formule fonctionne, et nous avons envie de la partager avec d'autres structures, d'autres territoires. Dans un premier temps, l'édition 2021 du défi, planifiée du 1er au 30 juin 2021, sera ouverte à 100 nouveaux participants, partout en France. "Nous les accompagnerons pour l'organisation, car c'est une grosse machine. Il ne faut pas seulement une entreprise qui a envie de le faire, il faut tout un réseau. Il faut s'appuyer sur la base, les cyclistes." Le Cadr 67 s'est donc tout de suite rapproché de la fédération des usagers de la bicyclette pour communiquer sur le sujet, même si c'est ensuite à chaque territoire de s'en emparer, "des associations locales, les collectivités, les entreprises. Pour que ça marche, il faut un tout."

Des villes comme Bordeaux, Rennes, et dans la région, Mulhouse, ont déjà pris contact. "Nous voulons développer notre propre défi dès 2021, le mieux adapté à notre territoire, précise Cécile Bouvet, qui travaille sur ce dossier à l'agglomération de Mulhouse. Nous avons effectivement sollicité un rendez-vous avec l’équipe de Strasbourg pour tirer profit de leur expérience."

 

Distribution des prix pour l'édition 2020

Les organisateurs ont profité de cette conférence de presse d'annonce de "l'appel de Strasbourg aux autres villes de France" pour distribuer quelques prix attribués pour l'édition 2020 : France 3 Alsace, pour les entreprises de 100 à 500 salariés, ou encore le cabinet d'architectes strasbourgeois Rey de Crécy, 18 salariés, 15 cyclistes du quotidien. "C'est notre première participation, mais c'est vrai que nous sommes presque tous concernés, explique l'un des architectes. Nous sommes bien situés, dans le quartier du Neudorf, très bien desservi. le vélo, pour nous, c'est naturel!"

Parmi les primés pour l'édition 2020, France 3 Alsace, représenté par Christian Laemmel (au centre de la photo), pour les entreprises publiques de 100 à 500 salariés, et le cabinet d'architectes Rey de Crécy, pour les entreprises de moins de 20 salariés.
Parmi les primés pour l'édition 2020, France 3 Alsace, représenté par Christian Laemmel (au centre de la photo), pour les entreprises publiques de 100 à 500 salariés, et le cabinet d'architectes Rey de Crécy, pour les entreprises de moins de 20 salariés. © K. Gélébart/France Televisions

Plus surprenant, l'implication dans le challenge d'un garage automobile de Geispolsheim. "Nous avons mis en place un vélo de courtoisie, chez nous, explique le gérant. Quand les gens déposent leur voiture, ils adoptent très vite le vélo électrique que nous mettons à disposition." Et côté salariés, ils sont quatre à se déplacer à vélo... Des vendeurs de voiture adeptes du deux roues, "Au boulot à vélo" mène à tout!  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mobilité économie transports vélo