Des étudiants payés pour accompagner les seniors au supermarché, l'idée d'une start-up pour "rompre l'isolement social"

Créée en 2022, la start-up Mains d'Argent propose aux séniors de rompre leur isolement social en les accompagnant faire leurs courses et ce grâce à des étudiants qui seront rémunérés. Le dispositif gratuit, ouvert à tous, est disponible depuis début 2024 en Alsace.

Nous l'avons tous déjà remarqué, avec nos grands-parents ou en se baladant dans un supermarché. Pour les seniors, faire ses courses, c'est un avant tout un moment de partage. C'est en partant de ce constat qu'Héloise Lamotte, 27 ans, a créé son entreprise en 2022. Une entreprise qui se déploie dans toute la France y compris en Alsace, à Mundolsheim et Cernay.

Les Mains d'Argent, c'est son nom, a pour objectif de rompre l'isolement social des seniors en leur proposant des compagnons d'emplette. Concrètement, plusieurs fois dans la semaine, des étudiants attendent ces personnes isolées dans les supermarchés pour les accompagner faire leurs courses. 

En sortant de son master d'entrepreneuriat, Héloïse s'est renseignée. En France, selon le dernier rapport des petits frères des pauvres, 6.5 millions des plus de 60 ans souffrent d’isolement et 2 millions de "mort sociale" (c'est-à-dire sans aucun contact quotidien). "Il fallait que l'on réponde à ce besoin, souvent ces personnes-là vont dans les grandes surfaces, car elles n’ont personne d’autre à qui parler" explique la jeune cheffe d'entreprise. 

750 accompagnements chaque mois grâce à 150 étudiants

Près de 2 ans après la création de l'entreprise, 750 accompagnements sont réalisés chaque mois grâce à des étudiants à la fois motivés et volontaires. Des étudiants au statut d'autoentrepreneur qui gagne environ 15 euros de l'heure. Parmi eux, Nadège, 20 ans, étudiante en Langues à Strasbourg. "Cela fait une semaine que j'ai commencé et ça se passe très bien, j'avais besoin de me faire un peu d'argent et en fait c'est génial, je n'ai pas l'impression de travailler, je suis payée pour parler à des gens, c'est super quand même" s'enthousiasme Nadège qui se rend au Cora de Mundolsheim tous les vendredis.

"Ces personnes repartent du magasin avec le sourire et ça, pour moi, ça n'a pas de prix"

Tantely, compagnon d'emplette

Un sentiment partagé par Tantely, qui se rend chaque mardi et jeudi matin, au Leclerc de Cernay. "Ce n'est pas évident au début de parler à des inconnus mais très rapidement il y a un lien qui se crée, ces personnes que j'accompagne se sentent seules, elles ont perdu leurs maris ou leurs femmes et ce sentiment d'être utile, sans même parler de salaire, ça n'a pas de prix" nous confie la jeune femme.

D'ailleurs pour certains le lien perdure après la matinée de courses, "parfois on échange les numéros, on se donne des nouvelles, ça a vraiment du sens" ajoute Tantely. 

Un système gagnant-gagnant aussi pour les grandes surfaces

Le Cora de Mundolsheim, le Leclerc de Cernay mais aussi une dizaine d'autres grandes surfaces en France ont décidé de tester ce système qui fonctionne sur abonnement. "Les seniors n'ont rien à payer. Le service est proposé gratuitement par les magasins qui paient un abonnement à Mains d'Argent, l'entrée de gamme se situe à 1.390 euros par mois, pour une matinée d'animation par semaine avec plusieurs étudiants" précise Héloïse Lamotte.

Un système qui permet aux entreprises d'améliorer l'expérience clients en magasin et ainsi de se démarquer de la concurrence et de fidéliser ces clients. Héloïse cherche encore différents partenariats dans la région et invite à postuler sur le site de Mains d'Argent. Même chose pour les étudiants, les recrutements sont précieux et des jeunes motivés sont recherchés toute l'année. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité