REPLAY. "La douleur de la mort de Sophie n'est pas mesurable, elle restera immense", s'est exprimée la mère de Sophie Le Tan après la condamnation de Jean-Marc Reiser

Publié le Mis à jour le
Écrit par Morgane Hecky
19/20 Alsace mardi 5 juillet© France 3 Alsace

Le verdict est tombé pour Jean-Marc Reiser : le sexagénaire a été reconnu coupable de l'assassinat de Sophie Le Tan ce mardi 5 juillet. Au menu du JT de France 3 Alsace, les résultats du bac 2022, un funambule qui s'élance à 250 mètres du sol au dessus de Ribeauvillé et un zoom sur les centres de soins non programmés dans le Haut-Rhin.

La réclusion à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans, voici la peine à laquelle a été condamnée ce matin Jean Marc Reiser. Il était jugé depuis lundi 27 juin pour l'assassinat de Sophie Le Tan. La cour d'assises du Bas-Rhin ne lui a pas accordé le bénéfice du doute quant à la préméditation, que l'accusé contestait. Un soulagement pour les proches de la victime.

Thi Huong Le Tan s'est exprimée : "La douleur de la mort de Sophie n'est pas mesurable, elle restera immense. On devra vivre avec, hanté par l'horreur de l'avoir perdue, mais en parallèle on est satisfait de la peine prononcée à l'encontre du coupable. On est rassuré de savoir qu'il ne fera plus de mal à aucune autre femme, aucune autre famille."

Une autre famille attendait ce verdict avec un intérêt tout particulier également, celle de Françoise Hohmann disparue en 1987.

Résultats du baccalauréat 2022

Des cris et parfois des larmes de joie devant l'affichage des résultats du baccalauréat. C'est un moment que les lycéens n'avait plus connu depuis 2019 en raison de la crise sanitaire. Au lycée Couffignal de Strasbourg ils sont les nouveaux bacheliers de la promotion 2022. Après les larmes de joie, celles de tristesse : sur les quatre-vingt-neuf inscrits au bac général seulement deux élèves ont été recalés. La possibilité de l'obtenir est encore bien réelle, les épreuves de rattrapage démarrent dès mercredi 6 juillet.

Nucléaire et gaz fossile, énergie verte?

Plusieurs militants de Greenpeace France, Action non-violente – COP21 et des Amis de la terre France ont manifestés devant le Parlement européen de Strasbourg. Les associations dénoncent la volonté d'inclure le gaz fossile et le nucléaire dans la taxonomie européenne, qui ne sont pas des énergies propres. Un comble pour les militants, pour une taxonomie qui classifie les activités économiques ayant un impact favorable sur l'environnement. Cette mobilisation s'effectue à la veille du vote prévu le mercredi 6 juillet en session plénière.

Pallier le manque de médecins

Les centres de soins non programmés sont méconnus du grand public. Ces structures viennent pallier le manque de médecins généralistes en proposant une prise en charge médicale sans rendez-vous à mi-chemin entre le médecin traitant et les urgences. Le Haut-Rhin en compte quatre, dont trois à Mulhouse où le manque le généralistes est criant.

 

Sensibiliser à la propreté des routes à Colmar

Vacancier ne rime pas obligatoirement avec propreté. En ce début d'été les déchets sont déjà au rendez-vous malgré les campagnes de sensibilisation, qu'elles aient lieu auprès des adultes ou des enfants. Riverains, entreprises, chauffeurs de poids lourds, chaque usager a sa part dans la réalisation de cette œuvre collective. Les déchets s'accumulent sur le réseau routier et augmentent année après année. On trouve une tonne de déchets tous les deux kilomètres le long de l'A35. Un bilan annuel bien triste, qui devient encore plus pesant lorsqu'on y ajoute les airs d'autoroutes où l'on trouve les plus gros volumes.

Une highline à 250 mètres du sol au-dessus de Ribeauvillé

Ribeauvillé a été le théâtre d’un exploit sportif le mardi 5 juillet au matin. Le funambule Benoit Brume a battu le record d'Alsace de Highline. À 27 ans, ce strasbourgeois a réussi le défi un peu fou de marcher sur une sangle à 250 mètres de hauteur au-dessus du vide pour rallier le château de Saint Ulrich au massif du Bilstein. Il a parcouru une distance de 900 mètres en vingt minutes.

"Un lieu, des histoires" à Lautenbach Zell

On termine ce journal comme tous les soirs, avec notre série "un lieu, des histoires". Ce soir Stéphanie Mallauran et Bernard Stemmer n'ont pas trouvé de myrtilles, mais ils nous embarquent quand même pour une belle randonnée vers le lac du Ballon. Voici notre deuxième épisode qui nous emmène dans le Haut-Rhin, dans la vallée du Florival.