Les prédictions d’un voyant pour 2024, "je vais faire peur si je dis ce que je vois pour cette nouvelle année"

A chaque passage à la nouvelle année, chacun se souhaite santé, bonheur et prospérité. Mais est-ce réellement ce qui nous attend pour 2024 ? Nous avons demandé à un voyant medium strasbourgeois ses prédictions. Et elles ne sont guère réjouissantes.

"Pluton va changer de signe pour entrer dans le verseau cette année. Et à chaque fois que Pluton change de signe, cela annonce toujours de grands bouleversements". Nous voilà prévenus. Philippe de Verduron est voyant médium, astrologue et cartomancien. Fils et petit-fils de voyantes il se dit doté du don de l’art divinatoire depuis ses 15 ans (il en aura 44 en 2024). Nous lui avons demandé ce que lui disaient les « guides de lumières » auxquels il se réfère pour prédire l’année à venir.

L’expérience est un peu déroutante. L’entretien se déroule par téléphone. Le voyant n’a pas besoin de connaître mes questions à l’avance. Il fait de la voyance directe et ne prend que quelques secondes de réflexion avant chaque réponse. Pourtant je ne l’épargne pas, curieuse de savoir ce qui va se passer dans des domaines aussi variés que le sport, l’économie, la politique et même pour Miss France. Il a des visions pour tout. Et elles sont globalement plutôt pessimistes.

"On va encore être dans la difficulté cette année. Je vois des violences, des problèmes de coût de la vie qui s’aggravent, des gens en colère". Voilà son premier ressenti général, lui qui dit voir passer en consultation de plus en plus de gens – et de plus en plus jeunes - soucieux pour leur carrière et leur situation financière. 

Et Philippe de Verduron est bien en peine en ce début d'année pour leur remonter le moral. "La pauvreté va encore augmenter en 2024 et on va subir beaucoup d’augmentations." Une prédiction qui se confirme déjà, avec en ce 1er janvier 2024 une hausse des prix des timbres ou encore l’annonce d’une hausse des impôts fonciers.

Pas de changement non plus à attendre côté politique. "Il y aura encore beaucoup de votes soumis au 49.3 cette année, nous annonce-t-il. Emmanuel Macron va continuer à faire beaucoup de réformes, avec des restrictions sur les aides sociales et un durcissement des règles en matière d’immigration. »

La situation internationale n’est guère plus réjouissante. Pas d’issue selon lui aux tensions au Proche-Orient ou au conflit en Ukraine. "Je vois encore des bombardements et des morts. Et il n’y aura pas de grand traité de fin de guerre, les situations vont s’enliser.". Mais Donald Trump ne devrait pas retourner à la Maison Blanche.

Des violences en marge des Jeux Olympiques de Paris

Le mot « violence » revient régulièrement dans la discussion. Philippe de Verduron a un mauvais pressentiment et cela concerne particulièrement les Jeux Olympiques de Paris. "Je ne vois pas des attentats mais beaucoup de violence. Il faudra avoir beaucoup de forces de l'ordre mobilisées sur le terrain. Peut-être des émeutes liées aux problèmes économiques. Cette période sera très tendue et la France ne va pas se faire une bonne réputation dans le monde."

Puisqu’on parle des JO, et que le médium est installé à Strasbourg, impossible d'éluder la question : y’aura-t-il des médaillés alsaciens ? "Il y en aura au moins un. Sans doute une femme." Pas plus de précisions sur la discipline. Un pronostic toutefois : "il y aura beaucoup plus de médailles pour les pays qui sont hors d’Europe. Les Européens ne vont pas briller."

Autre question sportive soufflée par des collègues amateurs de football. Ils vont être déçus : la France ne devrait pas remporter l’Euro cet été en Allemagne. Qu’ils se consolent : le Racing club de Strasbourg ne sera pas relégué à la fin de la saison. Mais il ne sera pas champion de Ligue 1 non plus si l’on en croit notre oracle.

Y croire ou pas ? C’est justement la grande question. Surtout pour mon esprit cartésien de journaliste. Alors j’ai vérifié. Car nous avions déjà interrogé Philippe de Verduron pour l’année 2021 (relire notre article ou cliquer sur le post ci-dessus). Il prédisait alors que le Racing club de Strasbourg finirait entre la 4e et la 7e place du classement. Il a fini 15e. Il voyait la Collectivité européenne d’alsace - alors tout juste créée - faire pschitt. Elle est toujours là. Une de ses prédictions s'est vérifiée : le siège du Parlement européen est – comme prévu – toujours à Strasbourg. Quant à Miss France, il la voyait originaire du nord-ouest de la France. Pas loin ! Diane Leyre venait d'Ile-de-France.

La prochaine Miss France sera brune aux yeux clairs. Elle viendra de la région PACA. Elle travaille dans le domaine de la santé et a un prénom composé.

Philippe de Verduron

Voyant médium, astrologue

Pas de Miss France en Alsace pour cette année mais peut-être un tremblement de terre. "Il sera assez fort mais n’entraînera pas de situation chaotique". Pas de catastrophe climatique non plus à redouter. "Je vois beaucoup d’eau cette année mais pas d'inondations. Et il ne devrait pas y avoir de sécheresse."

Il pressent aussi un gros événement en Amérique latine, peut-être au Pérou ou en Argentine. Mais sans davantage de détails. Les prédictions de Nostradamus annonceraient, elles, un fort séisme en Californie. Leurs visions se rejoignent-elles ? "Nostradamus était un illustre astrologue, mais je ne lis jamais ses prophéties. On leur fait souvent dire n’importe quoi." Comme celle qui annonce en 2024 un changement au Vatican avec un nouveau pape ? "Je ne vois rien de tout cela, aucun écho sur le sujet", annonce le voyant. Lequel des deux a raison ? Vérification au cours des douze prochains mois.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité