Près de Bâle, les archéologues explorent le sol d'un site romain sans creuser

Des archéologues effectuent actuellement des fouilles sur le site archéologique Augusta Raurica à 10 kilomètres de Bâle, sans pelle et sans pioche, grâce à un magnétomètre.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité


Direction Augst, un village suisse situé à 10 km de Bâle. C'est là-bas que se trouve Augusta Raurica, le site archéologique, et principale ville romaine du Rhin supérieur développée autour de 15 avant J.-C. Des équipes d'archéologues effectuent en ce moment des recherches sur une parcelle à côté de cette cité antique. Et ce ne sont pas des fouilles classiques qui y sont menées. Les scientifiques n'ont pas besoin de creuser pour obtenir des informations sur le passé. 

Une autre technique plus rapide et moins chère est utilisée. Ils utilisent un magnétomètre, qui mesure les modifications du champ magnétique induites par l'activité humaine il y a 2000 ans. "Le géoradar envoie un signal dans le sol qui est réfléchit par les différentes strates. Avec ça on peut dresser un profil du sol qui permet de reconnaître et cartographier des structures comme les murs ici à Augusta Raurica. Ce qui est génial, c'est qu'on peut le faire en trois dimensions", se réjouit Till Sonnemann, professeur d'université spécialisé en géoarchéologie. Cet outil leur permettra en dix jours à peine de cartographier le site sans le moindre coup de pelle.