Le séisme de magnitude 3,9 ressenti en Alsace a son épicentre dans le Bade-Wurtemberg

Publié le

Un séisme, d'une magnitude de 3,9 sur l'échelle de Richter, a réveillé ce dimanche 16 octobre vers 6h15 de nombreux Allemands, mais aussi des Suisses et des Alsaciens. Selon le centre de surveillance allemand, l'épicentre se situe au sud de Stuttgart, à Hechingen.

Pas de grasse matinée tranquille ce dimanche matin 16 octobre, pour certains Alsaciens, Suisses mais surtout beaucoup de nos voisins allemands. "Les portes de l'armoire se sont entrouvertes et dans le lit j'ai ressenti comme un mouvement de vagues" témoigne un Allemand sur les réseaux sociaux du pays. Une habitante de Stuttgart évoque chez nos collègues de la SWR une secousse qui a traversé toute la maison vers 6h15

Ce n'est pas le premier tremblement de terre cette année en Allemagne. Il y en a eu un en juillet de magnitude 4,1 et un autre en septembre de même puissance, à peine quelques jours avant celui qui a  fortement secoué l'Alsace avec une magnitude de 4,8 sur l'échelle, le 10 septembre dernier. 

Les enregistrements automatiques du Renass, en charge de l'information en temps réel sur la sismicité en France, indiquent l'épicentre en face de Mulhouse et au nord de Bâle.

Le service d'études sismologiques suisse, basé à Zurich, a situé lui aussi le tremblement de terre près de Bâle, mais a rectifié pour indiquer l'épicentre plus au nord à Albstadt. Le service allemand, le situe à 23 km plus au nord à Hechingen. 

Le Fossé rhénan, une zone sismique connue

En Allemagne comme en Alsace, situées de part et d'autre du Fossé rhénan, les tremblements de terre ne sont pas rares. Sur trente à cinquante kilomètres, on est là dans une zone de volcans et de mouvements de la croûte terrestre, d'où ces séismes répétés et par toujours immédiatement localisables ou ressentis à plusieurs endroits. 

Aucun signalement de dégâts n'a été relevés auprès des pompiers du Bas-Rhin ni du Haut-Rhin. Du côté allemand, il n'y a pas eu non plus de dégâts ou de blessés. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité