Charleville-Mézières : le squelette d'Arthur Rimbaud refait surface et passe de la fiction à l'actualité

Un livre de l'écrivain Jean-Michel Lecocq, " Le squelette de Rimbaud ", sorti en 2019, rejoint l'actualité du moment autour d'une éventuelle exhumation du corps du poète Arthur Rimbaud et son entrée au Panthéon. Des similitudes étonnantes avec ce projet dans ce roman policier prémonitoire. 

L'écrivain Jean-Michel Lecocq, originaire des Ardennes, voit un de ses livres faire la une de l'actualité avec la dernière idée de transporter le corps d'Arthur Rimbaud au Panthéon
L'écrivain Jean-Michel Lecocq, originaire des Ardennes, voit un de ses livres faire la une de l'actualité avec la dernière idée de transporter le corps d'Arthur Rimbaud au Panthéon © Daniel Samulczyk, France Télévisions

En 2019, Jean-Michel Lecocq invente une drôle d'histoire autour d'une enquête policière bien singulière. Le squelette de Rimbaud, édition Lajouanie, sera le titre de ce scénario à rebondissements avec pour décors les Ardennes et Charleville-Mézières, la ville d'Arthur. Pour l'écrivain, son roman connaît une deuxième jeunesse depuis l'actualité de ces derniers jours avec l'idée de transférer les restes du poète au Panthéon. Exhumer Arthur ? Quelle sombre idée. Une pétition circule pourtant et va dans ce sens. Le roman, aurait-il des vertus prophétiques pour certaines scènes ? 

L'écrivain nous répond : " La réalité rejoint la fiction. Je pensais être parti d'une idée loufoque, totalement irréelle, et je m'aperçois qu'avec la pétition qui demande le transfert de Rimbaud au Panthéon, mon roman devient une brûlante actualité, même s'il n'est pas question de Panthéon dans ce roman."


 
Le squelette de Rimbaud, un roman qui donne le ton des discutions du moment quand à l'éventuelle exhumation du poète
Le squelette de Rimbaud, un roman qui donne le ton des discutions du moment quand à l'éventuelle exhumation du poète © Daniel Samulczyk, France Télévisions


Sur les réseaux sociaux la résistance s'organise pour garder l'enfant terrible au pays. Jean-Michel Lecocq donne très vite son sentiment sur cette affaire d'exhumation. 
 

 

" Entre ici, Arthur Rimaud..."

Pendant ce temps, dans la vraie vie, des esprits bouillonnent pour faire entrer de grands poètes français dans l'illustre Panthéon de la capitale. Ainsi, le projet de transférer les corps de Paul Verlaine et d'Arthur Rimbaud s'est fait tout naturellement pour un petit comité d'instigateurs de cette intention. Ils verraient bien les deux anciens amis, maîtres de la poésie, se retrouver pour l'éternité, côte à côte dans ce lieu honorifique.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a apporté son soutien à la pétition qui défend cette idée, et celle-ci a été soumise au président Emmanuel Macron.
 

Dans les Ardennes, on ne pense pas du tout la même chose. Vu de Charleville-Mézières, la patrie d'Arthur Rimbaud, la ville qui en a fait son ambassadeur, c'est une fausse bonne idée. Une arrière-petite nièce d'Arthur Rimbaud, Jacqueline Teissier-Rimbaud partage ce sentiment. Elle s'explique dans une interview donnée à l'AFP :

" Si les deux poètes font ensemble leur entrée au Panthéon, tout le monde va penser " homosexuels", mais ce n'est pas vrai. Rimbaud n'a pas commencé sa vie avec Verlaine et ne l'a pas terminée avec lui, ce sont juste quelques années de sa vie. Rimbaud est né à Charleville-Mézières, il reste à Charleville-Mézières, avec toute sa famille." ( AFP).

Quand on visite le grand cimetière de Charleville-Mézières, on découvre à l'entrée, la tombe de la famille Rimbaud. Des centaines de personnes originaires des quatre coins du globe viennent, toute l'année, se recueillir devant le poète disparu.
La tombe du poète Arthur Rimbaud aux côtés de sa famille dans le cimetière de Charleville-Mézières dans les Ardennes
La tombe du poète Arthur Rimbaud aux côtés de sa famille dans le cimetière de Charleville-Mézières dans les Ardennes © Daniel Samulczyk, France Télévisions


L'association Rimbaud qui compte 120 adhérents à Charleville-Mézières, tient, elle aussi, à garder Arthur, le poète rebelle, dans sa cité. La ville est connue mondialement pour son festival de théâtres de marionnettes et son célèbre poète. Le personnage est devenu l'image même des Ardennes et on digère difficilement l'idée qu'il puisse un jour quitter sa dernière demeure.
 


" Le squelette de Rimbaud " un roman policier?

Quand on lui demande la trame de sa fiction et un petit résumé de son roman, Jean-Michel Lecocq nous dévoile quelques éléments : " Pour une raison que je laisse aux lecteurs le plaisir de découvrir, le maire de Charleville-Mézières souhaite exhumer la dépouille d'Arthur Rimbaud pour prélever un fémur, (pour référence à l'œuvre de Frantz Bartelt " Le fémur de Rimbaud " ), et l'exposer au musée Rimbaud."

 

Malheureusement, quand on ouvre le cercueil, on découvre un squelette qui a ses deux jambes. Scandale, surtout quand on sait que Rimbaud est décédé des suites d'une amputation de sa jambe droite.

Jean-Michel Lecocq, écrivain. Le squelette de Rimbaud



" C'est une affaire qui prend des proportions nationales et internationales, on nomme un policier pour enquêter et un juge d'instruction qui voit arriver sur son bureau un dossier sur la disparition du squelette de Rimbaud. Une série d'aventures incroyables va débuter avec le policier et le juge, le département des Ardennes va se retrouver sans dessus-dessous au fil de l'histoire."
 

L'Ardenne, source d'inspiration

Chaque année, Jean-Milchel Lecocq retrouve sa terre natale, les Ardennes, un peu comme les hirondelles, mais à l'inverse : du sud vers le nord. Cet écrivain prolifique, né à Bogny-sur-Meuse en 1950, s'inspire des paysages, des personnages, des légendes de la vallée ardennaise et en imagine de belles intrigues pour ses romans policiers.  De formation littéraire, c'est dans le monde de l'enseignement qu'il va dérouler sa carrière pour aller jusqu'à exercer les fonctions d'inspecteur de l'éducation nationale. 

Il prend la plume en 1972 avec un premier recueil de poèmes, et c'est le début d'une grande passion pour l'écriture. Désormais, sous ses oliviers varois, l'écrivain garde à distance un œil bienveillant sur son pays de cœur, l'Ardenne. Passionné d'histoire, il écrit en 2009 son premier roman, " Le secret des Toscans ", et beaucoup d'autres vont suivre avec un succès immédiat pour sa maison d'édition. 

Pour Jean-Michel Lecocq, les choses sont claires. Il résume cette bagarre autour d'un corps en ces termes : " Je pense qu'Arthur Rimbaud figure déjà au Panthéon de la poésie, ce n'est pas la peine de le mettre au Panthéon officiel et je suis assez d'accord avec les rimbaldiens et la famille du poète. Il appartient aux Ardennes, aux ardennais, c'est un personnage suffisamment universel pour ne pas avoir besoin d'être 'panthéonisé'. "

 
La caresse des orties, un autre roman à déguster au fil des pages, une enquête bien étrange imaginée par Jean-Michel Lecocq
La caresse des orties, un autre roman à déguster au fil des pages, une enquête bien étrange imaginée par Jean-Michel Lecocq © Daniel Samulczyk, France Télévisions


L'écrivain n'en a pas fini avec les affaires louches et les enquêtes savoureuses dans ses romans policiers. Son dernier livre, La caresse des orties, édition Lajouanie, vous emporte déjà vers d'autres mystères, des univers à découvrir et peut-être, des actualités du moment à rapprocher.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture panthéon histoire