Dans 3 ans, nous devrons tous avoir des gobelets réutilisables

En 2020, tous les couverts et gobelets en matière plastique jetable seront interdits à la vente, à l’achat et à l’utilisation. Fini les couteaux, fourchettes et gobelets en plastique jetable. Il faudra faire place des couverts et verres réutilisables.

Ces objets étaient présentés ce mardi à tous les professionnels de la distribution de boisson. Aujourd’hui, après l’avoir bu, nous faisons tous le geste de jeter à la poubelle notre gobelet de café sur notre lieu de travail. Dans moins de quatre ans, ce geste fera partie du passé.

L’ensemble du secteur de la distribution de boisson se prépare à ce changement et engage une réflexion afin de ne pas se retrouver dans l’illégalité le moment venu. La loi sur la transition énergétique va donc révolutionner le monde du gobelet. Ceux-ci devront être remplacés, au plus tard le 1er janvier 2020, par des récipients composés pour tout ou en partie de matières biologiques. Dans les Ardennes, le syndicat de retraitement des déchets Valodeo a présenté son dispositif.

Selon certaines études, les 4,73 milliards de gobelets en plastique jetés chaque année en France, constitueraient une pyramide haute comme 25 tours Eiffel.

Voir notre reportage

En 2020, tous les couverts et gobelets en matière plastique jetable seront interdits à la vente, à l’achat et à l’utilisation. Fini les couteaux, fourchettes et gobelets en plastique jetable. Il faudra faire place des couverts et verres réutilisables. <br> <u>Interview</u> : Virginie Druart, Responsable du plan départemental de réduction des déchets à Valodea / Mano Cano, Responsable d'une entreprise de distribution de boissons ©France 3 Champagne-Ardenne

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité