Élections législatives 2024 : qui est Olivier Girardin, le seul candidat du Nouveau Front populaire qualifié pour le second tour en Champagne-Ardenne ?

Olivier Girardin est candidat (PS-Nouveau Front populaire) dans la troisième circonscription de l'Aube. Il est le seul candidat de l'union de la gauche en lice en Champagne-Ardenne pour le second des élections législatives 2024.

Il n'en reste qu'un. Un seul candidat de gauche au second tour des législatives en Champagne-Ardenne. Les autres candidats de l'union de la gauche dans les treize circonscriptions ont soit échoué à se maintenir au second tour, soit fait le choix du désistement, pour faire barrage au Rassemblement national.

Olivier Girardin (PS-Nouveau Front populaire) se présentait dans la troisième circonscription de l'Aube. Celle-ci comprend notamment le tiers de Troyes ainsi que Romilly-sur-Seine. Avec 24,39% des suffrages, il est arrivé en deuxième position, derrière Angélique Ranc (RN, ex-FN), la députée sortante qui le devance nettement avec un score de 43,33% des voix. 

L'écart est grand mais pas insurmontable. La députée d'extrême-droite, élue en 2022, voit cependant sa réélection à portée de main. Sur son compte Facebook, elle a annoncé avoir déposé sa candidature pour le second tour sans attendre, arguant que "l’extrême gauche" arrive en deuxième position.

Difficile d'affirmer si elle parle du candidat, de son parti, ou de sa coalition : c'est son seul commentaire au sujet de son opposant. "Cette semaine, je compte réaliser une campagne dynamique et républicaine afin que la troisième circonscription ne tombe pas dans l’escarcelle de Jean Luc Melenchon". Toutefois, malgré des propos ambigus, Jean-Luc Mélenchon ne va pas sans doute pas devenir Premier ministre. 

Un élu de gauche qui travaille avec la droite

Olivier Girardin, candidat d'extrême gauche, comme l'assure son opposante ? L'homme est encarté au Parti socialiste, une mouvance aux forces et positions allant du centre-gauche à la gauche. Et il fait partie d'une coalition où l'immense majorité des personnalités politiques et leurs partis sont classés à gauche par le Conseil d'État (y compris La France Insoumise).

Le candidat aux législatives est aussi l'un des vice-présidents de... François Baroin, le pas très mélenchoniste maire (LR) de Troyes et président de l'agglomération. Olivier Girardin, chargé des transports, y siège en tant que maire (depuis 2008) de La Chapelle-Saint-Luc, importante commune de la banlieue troyenne, peuplée d'un peu plus de 12 000 âmes (visible sur la carte ci-dessous).

Voilà pourquoi la droite vient épauler le candidat de gauche. François Baroin, sur son compte Twitter (ou X), lui a clairement apporté un certain soutien. Il le qualifie de "collègue" qui "est dans une alliance que je combats. Mais je connais ses qualités personnelles et son engagement local que j'apprécie. Chacun votera en conscience et en responsabilité."

Pourtant, les deux hommes se sont affrontés par le passé, aux législatives de 2007. Et c'est François Baroin qui l'avait emporté dès le premier tour. Il a aussi tenté la législative partielle de 2014. La carrière politique d'Olivier Girardin se déroule au conseil départemental de l'Aube, depuis 2021. Il fait partie de sa commission permanente et travaille sur les questions de cohésion des territoires, de tourisme, et de culture.

L'élu a aussi fait partie du conseil régional de Champagne-Ardenne, puis du Grand Est. Durant ses dernières années de mandat, il y a également été membre de la commission permanente. Et en 2017, il faisait partie de l'équipe de campagne d'Arnaud Montebourg pour les primaires de la gauche : il y était chargé du renouvellement urbain.

Je reconnais en Olivier Girardin des valeurs humanistes et de fraternité.

Didier Leprince, candidat de droite dans la troisième circonscription de l'Aube

Olivier Girardin a également reçu le soutien de l'un de ses adversaires des législatives de 2024. Il s'agit de Didier Leprince, qui représentait la droite républicaine. Sur Facebook, il a décrit "un élu local et homme de terrain, engagé aux côtés de François Baroin pour porter les enjeux de l’agglomération. Nous travaillons avec pragmatisme dans l’intérêt supérieur de nos concitoyens."

"Au-delà d’être le candidat d’un 'front' dont je ne partage pas les idées, je reconnais en Olivier Girardin des valeurs humanistes et de fraternité. Il saura défendre la 3e circonscription et l’Aube à l’Assemblée nationale. N’ayant aucune légitimité pour donner des consignes de vote, je suis convaincu que, le dimanche 7 juillet, vous saurez faire le choix déterminant dans l’intérêt du vivre ensemble et du bien commun." 

Olivier Girardin avait participé au débat organisé par France 3 Champagne-Ardenne, et à un débat citoyen à Romilly.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité