L’allemand à nouveau "sexy" à l’école ?

Longtemps délaissé par les élèves, la langue allemande fait son grand retour bien aidé par une politique académique favorisant la langue de Goethe. De la maternelle au lycée, l'allemand revient à la mode jusqu'à la possibilité de décrocher son "abitur" (équivalent du bac en Allemagne).

Un dessin de Plantu pour mettre à l'honneur la multiplication des échanges entre la France et l'Allemagne en Champagne-Ardenne.
Un dessin de Plantu pour mettre à l'honneur la multiplication des échanges entre la France et l'Allemagne en Champagne-Ardenne. © Plantu, MaxPPP

Ils ont à peine 3 ans, et dès 9 heures, ils chantent Bruder Jakob (Frère Jacques en français, voir vidéo ci-dessous) à tue-tête... Comme tous les jours à l’école du 14 Juillet à Troyes (Aube), les élèves profitent d’un enseignement à la fois en français et en allemand. Une vraie opportunité pour eux.

Une signification encore plus importante en ce vendredi 22 janvier 2021. C'est le jour anniversaire de la réconciliation entre la France et l’Allemagne (en 1963 avec De Gaulle et Adenauer). 
 

durée de la vidéo: 00 min 18
L'allemand enseigné aux très jeunes écoliers (Clément Meunier)

 

La langue n'est plus rejetée par les élèves

"Notre volonté est aujourd’hui de développer les langues et notamment l’allemand. Vous le voyez ce matin, j’ai beaucoup d’émotion à entendre ces enfants chanter, parler dans une langue voisine. C’est merveilleux à tout juste 3 ans", se félicite le recteur de l’académie Olivier Brandouy. Longtemps vilain petit canard en Europe, la France a donc décidé de réagir et cela passe par tous les niveaux, de la maternelle jusqu’au lycée.

"Nous souhaitons avoir un vrai suivi. Dans chaque département de Champagne, il est désormais possible de suivre une scolarité dans les deux langues tout au long de sa scolarité. Il y a des passerelles des écoles primaires puis élémentaires jusqu’au collège et enfin au lycée", se réjouit de son côté Sylvain Micard, inspecteur de l’académie pour l’allemand. 
 

En allemand, Noël se dit Weihnachten.
En allemand, Noël se dit Weihnachten. © Clément Meunier, France Télévisions


Des programmes de la maternelle jusqu'au lycée 

L’Alsace, où 95% des jeunes choisissent l’allemand en LV2, a été précurseuse sur le développement de ces programmes allemands dès 2013. C'était avec le programme Élysée 2020, un programme arrivé en Champagne dans la foulée en 2016, notamment dans l’école du 14 Juillet.

Un programme qui permet à la fois des échanges avec le Land voisin de la Sarre pour le Grand Est, et des villes comme Sarrebruck. "Avant la covid, les enfants pouvaient se rendre dans des écoles allemandes ou nous pouvions les recevoir. À présent, nous nous envoyons des photos et des vidéos pour correspondre", se félicitent Anne Lorey et Diane Confuron.

Ces enseignantes à l’école du 14 Juillet poursuivent. "Nous essayons aussi au-delà de la langue de leur faire comprendre les traditions avec pour les échanges avec l’Allemagne, des goûters allemands, la tradition de Saint-Nicolas... Un vrai plaisir pour les élèves." 
 

Dès leur entrée en maternelle, les enfants de l'école du 14 Juillet à Troyes apprennent l'allemand.
Dès leur entrée en maternelle, les enfants de l'école du 14 Juillet à Troyes apprennent l'allemand. © Clément Meunier, France Télévisions


Abibac et Abitur

Pour les aider dans leur mission, les enseignantes peuvent également compter sur des assistantes de langue qui restent bien souvent durant une année scolaire auprès des enfants. C’est le cas dans l’école du 14 Juillet avec Lisa Settari, 26 ans, originaire du Tyrol du Sud. Elle ne parle qu’allemand avec les élèves. "C'est le meilleur moyen de les faire progresser. C’est terriblement plaisant, je vois qu’ils sont réceptifs. Ils prennent du plaisir. Et de mon côté, je découvre aussi la France et sa culture, c’est gagnant-gagnant."

Si peu d’écoles proposent encore ce type d’enseignement dans les différents niveaux, l’académie va tenter de développer toujours plus ce rapprochement entre la France et l’Allemagne. Surtout à l’heure du Brexit et d’un léger essouflement pour la langue espagnole. "C’est vrai que l’on en profite et on souhaite accompagner les élèves à travers les âges, à travers ces sections."

"Le Graal ultime est de décrocher l’AbiBac,que l’on a développé. Entendez par là la délivrance simultanée du baccalauréat et de l’Abitur, son équivalent allemand. Nous sommes sur la bonne voie et c’est une chance pour les élèves"
, conclut Sylvain Micard. 
 

Le recteur de l'académie de Reims a profité de la matinée pour offrir une plaque au label Élysée 2020.
Le recteur de l'académie de Reims a profité de la matinée pour offrir une plaque au label Élysée 2020. © Clément Meunier, France Télévisions


Où pratiquer le double enseignement franco-allemand

Écoles maternelles (Élysée 2020) :

Collèges (section européenne où sur 3 heures d’histoire-géographie, la moitié se fait en allemand) :

 

Collège (section internationale allemand, diplôme du brevet avec des épreuves spécifiques en allemand) :

 

Lycées (parcours renforcé, 4 heures en première et 6 heures en terminale) :

 

Lycée (section AbiBac, double-délivrance des diplôme français et allemand) :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société allemagne international