Pour l'électrification de la ligne SNCF Paris-Troyes, trois étés sans aucun train

Publié le
Écrit par Matti Faye

Les travaux d'électrification de la ligne entre Paris et Troyes ne sont pas terminés. Pour les mener à leur terme, trois étés sans aucun train sont prévus entre 2025 et 2027. La SNCF demande aux usagers de se prononcer en ligne sur la durée de la coupure.

Six ou neuf mois sans train en trois étés ? Voilà en substance la question à laquelle les usagers de la ligne 4 entre Paris et Troyes vont devoir répondre. SNCF Réseau vient de lancer le 20 juin une consultation à destination des voyageurs à propos des travaux à venir sur cette ligne. 

La phase 1 avait permis l'électrification de 72 kilomètres de voies entre Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne) et Nogent-sur-Seine (Aube). La phase 2 va concerner 56 kilomètres entre Nogent-sur-Seine et Troyes.

"Compte-tenu de l’ampleur des travaux et afin de réduire leur durée, il a été décidé de 'massifier' les opérations les plus complexes durant plusieurs étés", précise SNCF Réseau sur la page dédiée à la consultation. Deux scénarios sont sur la table. Le premier prévoit un arrêt complet de la circulation des trains entre Nogent-sur-Seine et Troyes entre le 1er juillet et le 31 août. Le second entre le 15 juin et le 15 septembre. Le tout pour les étés des années 2025, 2026 et 2027.

Des cars de substitution

La différence entre les deux projets proposés réside dans la date à laquelle l'électrification sera achevée. Avec le premier scénario, la mise en service pourra intervenir en août 2028. Avec le second, la fin des travaux aura lieu huit mois plus tôt, en décembre 2027.

Pendant la période de coupure totale, des cars de substitution seront mis en place entre Nogent, Romilly et Troyes. Mais cela engendrera des trajets allongés pour les usagers. 28 minutes supplémentaire pour faire Paris / Romilly et 56 minutes de plus pour Paris / Troyes, selon la SNCF. 

La consultation lancée par SNCF Réseau a été relayée notamment sur les réseaux sociaux par le Conseil régional du Grand Est et la ville de Troyes. "J'ai souhaité en lien avec les services de l'État que l'ensemble des usagers mais aussi la population puissent être sollicités, compte tenu de l'importance de ce dossier pour le développement de notre ville, de notre agglomération et de notre département", indique par exemple François Baroin, le maire LR de Troyes dans un message vidéo.

Les usagers réguliers de cette ligne sont nombreux à se rendre tous les jours à Paris. Ceux qui font l'aller-retour dans la journée devront donc subir au moins une heure de transport en plus pour Romilly et même deux heures pour Troyes. 

"Plus de deux mois, ça me paraît compliqué"

"Je ne sais pas encore comment je vais faire. Je vais forcément poser un mois de vacances au complet et un mois où je vais devoir prendre le transport avec une heure ajoutée en plus", explique Fabien Bras, un Troyen qui prend le train presque tous les jours pour se rendre à son travail en Île-de-France.

Lui penche davantage pour la solution d'une fermeture totale uniquement du 1er juillet au 31 août, même si cela suppose de retarder la fin des travaux. "Plus de deux mois, ça me paraît compliqué. Dire à mon employeur que je vais devoir prendre un mois de congés complet et un mois où je vais devoir sans doute davantage télétravailler, je pense qu'il peut l'entendre. Mais si c'est plus, je pense que c'est embêtant", précise-t-il.

Pour les usagers situés au-delà de Troyes, l'impact des travaux sera moins important. Les trains entre Mulhouse et Paris seront déviés de leur parcours habituel après la gare de Chaumont. Ils emprunteront un itinéraire via Saint-Dizier et Châlons-en-Champagne, avec un trajet allongé d'un quart d'heure environ.

Les travaux d'électrification entre Nogent et Troyes doivent débuter en 2024. Ils nécessitent l'installation de 2 300 poteaux chargés de supporter la caténaire. 24 ouvrages d'art (ponts ou passerelles) devront également être adaptés. Il est possible de répondre à la consultation en ligne ou via des formulaires disponibles en gare. Le vote se poursuit jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront communiqués à partir du 25 juillet.