Bas-Rhin : à Rittershoffen, le permis de construire d'une unité de méthanisation refusé

Le projet d'une unité de méthanisation à Rittershoffen a du plomb dans l'aile. Les services de l'Etat viennent de refuser le permis de construire. Les agriculteurs porteurs du projet envisagent des recours.

A Rittershoffen, l'unité de méthanisation devait être alimentée par du foin déjà stock sur cette parcelle.
A Rittershoffen, l'unité de méthanisation devait être alimentée par du foin déjà stock sur cette parcelle. © Grégory Fraize/France Télévisions

On vous avait parlé la semaine dernière d’un projet d'une unité de méthanisation à Rittershoffen dans le Bas-Rhin. Ce projet cristallise les tensions et les oppositions au sein du village. Ces remous ont fini par aboutir à cette décision : les services de l'Etat viennent de refuser le permis de construire. Denis Scharrenberger, l'un des initiateurs de ce projet, a appris cette décision samedi, par une lettre recommandée. Il confie avoir été "au bord des larmes. Cela fait 5 ans qu’on travaille sur ce projet, qu'on a dépensé de l’énergie, des heures et des heures d’études, de contacts". De l'argent également.

Le refus d'accorder ce permis, émis par la direction départementale des territoires, fait suite à un avis défavorable du syndicat des eaux, explique Denis Scharrenberger. Les agriculteurs porteurs de ce projet à 10 millions d'euros ne baissent pas les bras pour autant. Ils envisagent d'ores et déjà des recours.  

L’objectif de cette infrastructure consiste notamment à transformer le fumier en gaz et en engrais en passant par des digesteurs dans lesquels la matière organique va fermenter. Apparues il y a une vingtaine d'années en Champagne-Ardennes, le nombre de ces unités a considérablement augmenté dans le Grand-Est, qui est devenue région leader dans le domaine, avec près de 200 unités en fonctionnement, dont 20 en Alsace.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie polémique société