Bas-Rhin : important incendie dans une scierie de Mothern, trois hectares de forêt brûlés

Au matin du lundi 1er août 2022, un violent incendie s'est déclaré dans la scierie Gerhard, située dans la commune de Mothern (Bas-Rhin), non loin de la frontière allemande. Plus de 200 pompiers se sont rendus sur place pour éteindre le feu, qui s'est propagé à la forêt voisine.

A Mothern (Bas-Rhin), la scierie Gerhard, route de Lauterbourg, a pris feu, ce lundi 1er août 2022. Pour vaincre les flammes, 230 pompiers ont été envoyés sur place, avec 98 véhicules. Les flammes ont menacé les maisons et surtout la forêt aux alentours.

Le feu s'est déclaré aux alentours de 7h45. Rapidement, les pompiers se sont rendus en nombre sur place, au vu de l'ampleur de l'incendie. Les flammes se sont propagées à plusieurs bâtiments, brûlant les 40.000 m² de la scierie.

Deux heures après avoir reçu l'alerte, le Service d'incendie et de secours du Bas-Rhin (SDIS 67) annonçait qu'éteindre le feu "allait être long". Le feu a été circonscrit à 12h55, à l'aide de cinq lances canon et douze lances de plain-pied. A 17h, il était maitrisé.

Trois hectares de forêt en feu

Une témoin sur place parle d'un embrasement et surtout de "plusieurs foyers". Autour de la scierie, située dans une zone industrielle, se trouvent plusieurs magasins, qui semblent hors de danger. Mais trois hectares de forêt ont pris feu.

D'après le SDIS 67, les pompiers ont fait face à un hangar de 800m² "totalement embrasé" lors de leur arrivée sur place. Le sinistre s'est ensuite propagé à un deuxième hangar quasiment deux fois plus grand.

A 10h30, l'incendie d'un stock de palettes d'environ 3000m² était toujours en cours. Les pompiers, épaulés par des confrères allemands, font état d'un important dégagement de fumée, visible à plus de 30 km à la ronde. Des soldats du feu du Haut-Rhin, de Meurthe-et-Moselle et de Moselle étaient également sur place.

"Il y a beaucoup de badauds. Mais ce qui marque, c'est une très forte odeur de brûlé. Les flammes sont toujours immenses, on ne voit pas d'amélioration", raconte une témoin à 10h du matin. On a eu de la chance d'avoir le vent du sud, sinon les habitations auraient pris.

On a eu de la chance d'avoir le vent du sud, sinon les habitations auraient pris.

Un voisin de la scierie

"C'est affreux ! J'étais sur ma terrasse ce matin quand j'ai vu une grosse fumée noire, c'était comme une explosion. Puis il y a eu les flammes, alors j'ai tout de suite fait le 18", explique une femme qui habite en face de la scierie.

"On a eu de la chance d'avoir le vent du sud, sinon les habitations auraient pris. Depuis des années, on est inquiet avec cette scierie. Elle ne devrait pas se situer là, en face des habitations. Ce n'est pas normal", souffle un voisin.

Les soldats du feu ont arrosés les maisons environnantes. Certaines étaient noircies par la chaleur, à tel point que des fenêtres ont explosé. Plusieurs maisons ont été touchées, avec pour certaines des volets fondus.

Les locaux administratif et l'outil principal de la scierie ont pu être préservés. Il en est de même pour deux habitations sur le site, ainsi qu'une dizaine d'autres en bordure. Des hectares de forêt et de culture sur pied ont également été préservés, indiquent les pompiers.

Sur Facebook, plusieurs internautes ont tenu à remercier les agriculteurs du secteur, qui ont prêté main forte aux soldats du feu en captant de l'eau.

"C'est parti comme de la poudre, très vite. La fumée était toute noire. Ça a pris ensuite sur les autres hangars, témoigne une habitante la larme à l'œil. Et je suis inquiète. Si jamais le vent tourne, ce sont nos maisons qui partent. C'est triste parce que les jeunes de la scierie avaient tout remis à neuf."

Six pompiers légèrement blessés

Les pompiers demandent de faciliter l'accès des véhicules de secours et recommandent d'éviter le secteur. A la mi-journée, un civil a été légèrement blessé et évacué à l'hôpital de Haguenau. Six pompiers ont également été blessés. La ligne SNCF reliant Strasbourg à Lauterbourg est coupée jusqu'à 17h au moins.

L'origine du feu encore inconnue

En fin d'après-midi, le dispositif des pompiers est progressivement allégé. De nombreux moyens restent mobilisés pour noyer les derniers foyers, et "des moyens de travaux publics" s'attellent à la réalisation de zones coupe-feu pour limiter le risque de reprise du feu. Tout au long de la soirée, les opérations de noyage et de déblais vont se poursuivre.

Depuis le début de l'été, plusieurs incendies ont été répertoriés en Alsace. A Neuve-Eglise (Bas-Rhin), une autre scierie avait pris feu le 18 juin 2022. Plus récemment, le 27 juillet, des locaux d'entreprises sont partis en fumée à Hoerdt, toujours dans le Bas-Rhin.

Pour l'heure, l'origine du feu est encore inconnue. Les flammes persistent, ce qui empêche la gendarmerie d'enquêter. .

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité