Des prairies humides se transforment en patinoire naturelle sous l'effet du gel, "j'ai l'impression de retourner en enfance"

Le phénomène est connu dans le Ried alsacien. Chaque fois que le gel succède aux inondations dans les prairies humides du côté de Muttersholtz, les vastes étendues se transforment en patinoire naturelle invitant les habitants à la glisse et à la rêverie.

Tempête de ciel bleu, froid vivifiant et nature figée dans la glace, c'est le combo gagnant ces jours-ci du côté du Ried alsacien. Plusieurs jours consécutifs de températures négatives ont transformé les prairies humides du côté de Mutterholtz en patinoire naturelle.

Si le phénomène est connu des habitants, il devient de plus en plus rare, alors ils étaient nombreux à en profiter ce mardi 16 janvier au matin, et même à s'essayer au patin à glace, avec des étendues gelées à disposition et à perte de vue. "Je ne vais pas vous mentir, j'ai un peu peur", reconnaît cette néophyte, le sourire aux lèvres malgré tout.

Pour cette autre, "c'est vraiment très agréable, ça fait trois ans que je suis en Alsace, et c'est la première fois que je peux le faire, c'est magique ! J'ai l'impression de retourner en enfance et, avec les paysages qui vont avec, c'est beau !"

L'avantage de ces patinoires naturelles, c'est aussi d'être au cœur de la nature préservée du Ried et de découvrir ou redécouvrir la faune qui y habite. "Avant notre passage, explique cette patineuse, attentive de son environnement, c'était immaculé, on voyait des traces de renard en balade. D'ailleurs, pour la recherche même de ces traces, c'est plus simple, on voit plus facilement le vivant qui nous entoure".

Quant à Jean-François Dusart, c'est un habitué. Intervenant à la maison de la nature de Muttersholtz, il propose gratuitement des patins à glace à ceux qui veulent tenter l'aventure. "Ça fait une quinzaine d'années que j'ai stocké ces patins, alors dès que la glace arrive, on en profite pour inviter même les plus petits. On a des patins adaptés pour tous, pour aller s'amuser sur la glace".

Alors pas question d'hésiter, les températures négatives vont durer quelques jours avant un redoux annoncé d'ici la fin de la semaine.