Disparition de Lina : une cellule psychologique mise en place à Plaine, "les gens ont peur de sortir"

Une cellule psychologique d'urgence a accueilli, mercredi 27 septembre dans l'après-midi, les habitants éprouvés par la disparition de Lina à Plaine (Bas-Rhin).

Quatre jours sont passés depuis la disparition de Lina. Les recherches se poursuivent et l'inquiétude grandit dans la vallée de la Bruche en Alsace. Pour soutenir les habitants, une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place mercredi 27 septembre dans l'après-midi.

Un dispositif installé par la préfecture à la demande de la maire de Plaine, Patricia Simoni. L'élue explique avoir reçu des messages de détresse de la part des parents.

Le message a été diffusé mercredi matin au collège de La Broque, afin d'informer les élèves. Dans l'après-midi, plusieurs psychologues ont accueilli ceux qui en éprouvaient le besoin à la salle polyvalente de Plaine.

"Certains élèves étaient en classe avec Lina l'année dernière, plusieurs jeunes vivent mal la situation depuis ces quelques jours."

Patricia Simoni, maire de Plaine (Bas-Rhin)

à France 3 Alsace

Un suivi de long terme

La semaine prochaine, une autre session devrait être organisée pour ceux qui auraient besoin de se confier. L'objectif est de ne pas laisser les habitants seuls face à leurs craintes. "Les gens sont inquiets, ont peur de sortir, il faut en discuter plutôt que ruminer ça tout seul", explique Patricia Simoni. L'association SOS France victimes 67 viendra en coordination pour un suivi à plus long terme.

Les habitants interrogés par nos confrères de franceinfo ont en effet rapporté vivre dans une certaine angoisse : "Je n'ose plus sortir de chez moi sans ma mère ou mon père", témoigne l'un d'entre eux. 

Il faut dire que depuis quatre jours, les riverains de la vallée de la Bruche ont été éprouvés. Lundi et mardi, deux battues ont eu lieu et ont mobilisé plusieurs centaines de volontaires. Parmi eux, plusieurs connaissaient la jeune Lina. Les recherches ont repris ce mercredi et se concentrent sur l'étang du Breux. Toujours succès pour le moment. 

Les enquêteurs assurent toujours n'écarter aucune piste. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité