Elections municipales à Strasbourg : participation à la baisse à 17h00

A 17h00, la participation au second tour reste très faible en Alsace. 36,63% des électeurs se sont déplacés dans le Bas-Rhin et 36,68% dans le Haut-Rhin soit environ 19 points de moins qu'en 2014. Strasbourg connait son taux de participation le plus faible de son histoire avec 26,38%. 

Ce dimanche 28 juin, jour de vote en France et Alsace. Trois mois et demi après le 1er tour et une pandémie plus tard, 360.000 électeurs dans 74 communes sont attendus dans les bureaux de vote pour le second tour des élections municipales.
Cet étrange scrutin, à la sortie du grand confinement, est en Alsace, à l'image de la participation nationale, marqué par une participation historiquement faible. 
 

Strasbourg vote moins que le 15 mars à la même heure

Avec une mobilisation des électeurs à 17h00 de 26,38% (contre 28,93 au 1er tour à la même heure), Strasbourg affiche le taux de participation le plus bas de son histoire. L'élection municipale à Strasbourg, avec pourtant un suspens et trois listes au coude à coude, ne passionne pas les électeurs. Ce second tour des municipales est en passe de devenir, même si traditionnellement l'électorat urbain se déplace plus en fin d'après-midi, une des élections les moins mobilisatrices. 

Voyez sur ce graphique, l'effondrement de la participation à Strasbourg
 



La participation qui aura un impact sans aucun doute sur les résultats ce soir à 20h00. Les trois candidats strasbourgeois ont quand à eux, voté dimanche matin.
Jeanne Barseghian, la candidate écologiste, arrivée en tête le 15 mars dernier avec 27,87 % des voix, a voté au Neudorf.
 



Alain Fontanel, le candidat LREM / LR, arrivé second au 1er tour avec 19,86% a voté à la Robertsau.
 



Catherine Trautmann, la candidate PS est arrivée 3e lors du 1er tour ( 19,77 %) à seulement 41 voix d'Alain Fontanel. L'ancienne maire de Strasbourg a voté ce dimanche matin au lycée Kléber.
 


Une timide augmentation de la participation dans les deux départements à 17h00

La participation repart à la hausse, très légèrement, à 17h00 dans le Bas-Rhin, où l'on vote dans 37 communes, par rapport au 1er tour. 36,63% des électeurs se sont déplacés contre 31,87% le 15 mars dernier. Mais un taux qui reste historiquement bas pour cette élection. En 2014, à la même heure, plus de 55% des électeurs s'étaient déplacés aux urnes dans le département. Même constat dans le Haut-Rhin, où 37 communes sont également concernées. A 17h00, le taux de participation est de 36, 68%, un peu mieux qu'au premier tour (35,15%). Mais très en deçà par rapport à 2014 (50,57%).
 

Faible mobilisation à Sélestat également

Sélestat affiche un taux de participation de 41,5% à la fermeture des bureaux de vote. Un peu plus qu'au premier tour (39,6%) mais très largement moins qu'en 2014 (58,7%). Les électeurs ont été appelés à désigner les 33 membres du conseil municipal. Pour ce second tour, 3 listes sont en lice. Celle de Marcel BAUER (DVD) qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages à l'occasion du premier tour. En deuxième position, la liste Divers centre de Denis DIGEL a récolté 32,12 % des voix. La liste de Caroline REYS (Europe-Écologie-Les Verts), créditée de 23,5 % des votes, est arrivée à la troisième place.
 


Taux de participation à la baisse dans le Bas-Rhin à midi

A midi, le taux de participation s'élève à 15,71% dans le Bas-Rhin (contre 16,93% au premier tour). Les électeurs bas-rhinois se sont moins déplacés aux urnes ce dimanche matin par rapport aux précédentes élections municipales de 2014. Lors du second tour en 2014, le taux de participation s'élèvait à midi à 19,04%. 


Léger mieux dans le Haut-Rhin

Dans le Haut-Rhin en revanche, la participation repart à la hausse. Avec un taux à 18,18% à midi, les électeurs haut-rhinois se sont davantage mobilisés à la mi-journée. Le 15 mars dernier, lors du premier tour et en plein début d'épidémie de Covid-19, seul 16,9% des électeurs avaient voté. La participation reste faible et en recul par rapport à 2014 : 19,04%.  
 

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité