• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Erstein: l'accompagnement sexuel du handicap cherche une reconnaissance

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

L'APPAS, l'association pour la promotion de l'accompagnement sexuel, basée à Erstein, vient de livrer son premier état des lieux. Elle a enregistré près de 180 demandes en France l'an dernier, parfois par la famille de la personne handicapée.

Par Marie Heidmann

Les personnes en situation de handicap ont droit à une vie affective et sexuelle, c'est ce que réclame l'association pour la promotion de l'accompagnement sexuel créée par l'Alsacien Marcel Nuss, écrivain, romancier et lui-même lourdement handicapé.
Un accompagnement qui peut aider à s'appropirer son corps, à trouver l'estime de soi.

Or la question est encore tabou en France. L'association milite pour que la loi sur la prostitution qui sera débattue une dernière fois  le 5 avril prochain à l'Assemblée Nationale, reconnaisse l'accompagnement à la vie affective et à la santé sexuelle.

A Erstein, l'APPAS vient d'organiser sa deuxième session de formation destinée à des futurs accompagnants; quatre jours de formation théorique, éthique et juridique.
A cette occasion, elle a rendu son premier bilan: près de 180 personnes ont fait des demandes d'accompagnement sexuel, pour moitié les 26 -45 ans, et seulement 5% de femmes. 
Devenir accompagnant sexuel
4 jours de formation à Erstein pour les futurs accompagnants sexuels - Reportage de Marie Pouchin et Yves Ledig. Interview de Laetitia Rebord, personne handicapée de 33 ans de Grenoble, de Mélissa, accompagnatrice sexuelle stagiaire et de Akim Boudaoud, vice-président de l

 

Sur le même sujet

carré Patricia Kaas "Une fille de de l'Est"

Les + Lus