Bas-Rhin : une exposition Lego au château de Lichtenberg, pour petits et grands

Du 19 mai 2021 au 31 octobre 2022, le château de Lichtenberg (Bas-Rhin) accueille une exposition d'un genre particulier. Le Lego y est à l'honneur : il s'agit de Licht'en briques. De quoi attirer un public renouvelé.

Un petit chevalier Lego à l'assaut de l'immense château de Lichtenberg, utilisé pour promouvoir l'ouverture de l'exposition Licht'en briques.
Un petit chevalier Lego à l'assaut de l'immense château de Lichtenberg, utilisé pour promouvoir l'ouverture de l'exposition Licht'en briques. © Château de Lichtenberg

En Alsace, les châteaux et les Lego font bon ménage. Ce n'est pas le dénommé Georges Ricardbacker qui dirait le contraire, lui qui a reconstruit nombre de châteaux alsaciens pendant le confinement, avec le château du Haut-Koenigsbourg comme magnum opum (littéralement sa plus grande oeuvre, en latin).

Un haut-lieu touristique a décidé de capitaliser sur ce bienheureux mélange des genres. L'exposition Licht'en briques a commencé le 19 mai 2021, et doit prendre fin le 2022. Soit plus d'un an, à cheval sur les saisons touristiques de 2021 et 2022.

C'est le château de Lichtenberg. Une imposante forteresse bâtie au XIIIe siècle, et qui fut réduite en cendres lors de la guerre franco-prussienne. Elle se trouve dans la commune éponyme de Lichtenberg (Bas-Rhin, voir sur la carte ci-dessous).
 


Cette exposition a été établie par Fanabriques, l'association alsacienne ouverte par des Adult fan of Lego (Afol). Par exemple, Georges Ricardbacker (cité plus haut) ou Yann Witzel sont des Afol, de véritables passionnés connus dans toute la région.

On doit aux membres de l'association les scènes chevaleresques et châteaux en Lego qui se trouvent sur le pavillon des dames (voir publication Facebook ci-dessous). Des oeuvres qui plairont à tout le monde.
 


Véritable monument du genre, une impressionnante cathédrale de Strasbourg - en Lego bien évidemment - trône également dans la salle. Plus loin, un petit espace permet de bâtir quelque chose avec des briques mises à disposition, pour laisser une trace (éphémère) de son passage. 

Le clou de la visite est probablement une réplique du château de Lichtenberg. Les chiffres sont dantesques : une envergure de trois mètres sur deux, 500 heures de travail réalisées... De quoi tout saisir des multiples influences architecturales qui se sont succédées au fil des siècles dans ce château : gothique, Renaissance, militaire, contemporaine...
 

Le château de Lichtenberg, grandeur nature et avec sa réelle teinte. À l'intérieur, sa reconstitution en petites briques colorées...
Le château de Lichtenberg, grandeur nature et avec sa réelle teinte. À l'intérieur, sa reconstitution en petites briques colorées... © Yael Benamou, France Télévisions


Les Lego n'ont pas qu'un but ornemental, mais aussi pédagogique. Les informations présentes aux côtés des oeuvres Lego permettent de comprendre de manière ludique l'histoire médiévale, de pouvoir s'y projeter.

"Intergénérationnelle", cette exposition doit permettre au monument d'attirer un nouveau public, à la faveur du déconfinement intervenu le 19 mai. L'idée est aussi d'attirer un large public. 
 

Scène de vie médiévale, entièrement réalisée en Lego.
Scène de vie médiévale, entièrement réalisée en Lego. © Yaël Benamou, France Télévisions


Parmi les premières animations (sur réservation via les liens indiqués) :

 

Un enfant réalise une fresque en Lego au milieu du presque millénaire château de Lichtenberg...
Un enfant réalise une fresque en Lego au milieu du presque millénaire château de Lichtenberg... © Yaël Benamou, France Télévisions


Les portes sont ouvertes de 10 à 18 heures, tous les jours de juin à août et du mard au dimanche au printemps et en automne. L'accès se fait sans réservation, pour la modique somme de 6 euros (tarif plein), ou 3.50 euros pour le tarif réduit, sachant que les enfants de moins six ans ne payent pas. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture jeux sorties et loisirs jeunesse société famille idées de sorties