Strasbourg : les passionnés à l'assaut du nouveau Lego Store des Halles, "c'est intergénérationnel"

La boutique Lego ouverte au centre commercial des Halles, à Strasbourg (Bas-Rhin), fait le plein. Inaugurée le mercredi 19 mai, elle a déjà trouvé son public. Lequel a découvert l'endroit idéal pour exprimer et entretenir sa passion.

Reproduction de monuments antiques, maisons, scènes de Harry Potter, vaisseaux spatiaux ou simples petites voitures : il y a des Lego pour tous les goûts et tous les âges.
Reproduction de monuments antiques, maisons, scènes de Harry Potter, vaisseaux spatiaux ou simples petites voitures : il y a des Lego pour tous les goûts et tous les âges. © Vincent Ballester, France Télévisions

C'est un magasin... qui casse des briques (pardon). De simples petites briques colorées, mais qui assemblées, font des merveilles et suscitent la joie des 3 à 103 ans. Le Lego a la cote en Alsace - on vous rappelle pourquoi en bas d'article - et c'est fort logiquement à Strasbourg (Bas-Rhin), le 19 mai 2021, que s'est ouvert un Lego Store. Lequel était attendu de longue date par un quasi-lobby du Lego

La future boutique a été annoncée au tout début de l'année 2020. Mais elle a ouvert avec près d'un an de retard, la faute au coronavirus (Covid-19). C'est le centre commercial des Halles (voir sur la carte ci-dessous) qui l'accueille, en plein milieu du centre-ville strasbourgeois (à découvrir en vidéo dans notre reportage).

Les enfants sont ravis, mais les adultes aussi : le Lego est loin d'être réservé à une seule classe d'âge. Très loin, même. C'est ce que confirme Mathilde Lemaire, la directrice du magasin. "Ce qu'on ressent avec les clients adultes qui font du Lego, c'est : je sors du travail, je vais faire ma petite construction, et ce n'est pas pour jouer. C'est pour exposer, ça fait de la décoration." C'est d'ailleurs en Lego qu'a été fabriquée la chaussure géante ornant le hall d'entrée du nouveau siège français d'Adidas, dans le quartier du Wacken à Strasbourg.
 


Cette passion des Lego (il ne faut pas mettre de S au pluriel), Christophe Sauty l'a expliquée à France 3 Alsace. Il s'agit d'un Adult fan of Lego, Afol dans le jargon. Pas mal d'entre eux composent Fanabriques, association strasbourgeoise de fans du Lego : 600 membres, ce n'est pas rien. "C'est quelque chose qui est intergénérationnel, qui permet de créer et d'imaginer, ce qu'on ne peut pas forcément faire avec un jeu-vidéo." Oh, il y a quand même Minecraft pour reconstituer Strasbourg... ou encore Europa Park.

"Là, vraiment, on manipule, on crée, on invente", reprend l'Afol. Et inventer, ça prend de la place. La pièce de sa maison dévolue à son loisir est remplie de tiroirs pleins de Lego, et de classeurs archivant précieusement des dizaines et des dizaines de notices de montage. Il faut dire que certains sets peuvent nécessiter plus d'heures de montage qu'un (gros) meuble Ikea. Par exemple, le Faucon Millenium de Star Wars (vendu à 800 euros dans le Lego Store strasbourgeois).
 

Cet "Adult fan of Lego" a rempli toute une pièce de sa maison avec des Lego. Boîtes et tiroirs remplis, étagères surchargées, notices de montage précieusement archivées dans des classeurs... Il y a tout.
Cet "Adult fan of Lego" a rempli toute une pièce de sa maison avec des Lego. Boîtes et tiroirs remplis, étagères surchargées, notices de montage précieusement archivées dans des classeurs... Il y a tout. © Tiphaine Niederlaender, France Télévisions


Ce gros et coûteux jouet (ou plutôt objet de collection), c'est l'un des arguments de vente de ce Lego Store. Beaucoup de sets sont issus de licences à succès : outre Star Wars, il y a Harry Potter, Marvel, ou encore Friends (une série sur le retour). Il est impossible de tout acheter, car il existe - virtuellement - une offre infinie, qui se renouvelle perpétuellement.

Et à côté des licences, il reste les indémodables : voitures, vaisseaux spatiaux, maisons et immeubles... Sans oublier la collection de monuments du monde en miniature, et d'élégantes orchidées et même un bonsaï, toujours en petites briques.
 

Colorée et bien garnie, la nouvelle boutique Lego attire un public nombreux. Notez le policier géant au fond vers la droite : ce n'est pas une statue, mais un assemblable de centaines de Lego.
Colorée et bien garnie, la nouvelle boutique Lego attire un public nombreux. Notez le policier géant au fond vers la droite : ce n'est pas une statue, mais un assemblable de centaines de Lego. © Tiphaine Niederlaender, France Télévisions


Un autre Afol, Xavier Zimmermann, confie avoir déjà dépensé 380 euros en une semaine ("c'est pas bien"). Il a jeté son dévolu sur deux sets Star Wars (son pêché mignon), un Winnie l'Ourson (celui de sa compagne), et un dernier ayant pour thématique le Nouvel An chinois. "J'attendais évidemment cette ouverture. J'ai une anecdote, et elle est liée à ce set 80107 du Nouvel An chinois. Il est très difficile à se procurer, il n'était plus disponible deux heures après sa sortie... J'avais fait une croix dessus."

"Quand le
Lego Store a ouvert et que j'ai vu qu'ils en avaient deux... Je me suis jeté dessus. Et mon collègue a acheté l'autre. C'est tout l'intérêt de cette boutique certifiée, c'est de mettre en avant des références peu répandues." Maintenant, il attend que les conditions sanitaires n'empêchent plus l'accès au mur de briques (achat de Lego en gros, par formes et couleurs) et l'atelier de minifig (création de sa copie miniature en Lego). Et de voir si l'exclusivité révélée par les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), l'arrivée de la carte de fidélité/VIP (disponible seulement en Lego Store officiel), se vérifiera...
 

Lego à l'honneur aux Halles : une partie du bâtiment a été décorée avec des autocollants représentant des briques colorées.
Lego à l'honneur aux Halles : une partie du bâtiment a été décorée avec des autocollants représentant des briques colorées. © Vincent Ballester, France Télévisions


Pour attirer cette masse de passionné(e)s, le centre commercial avait mis toutes les chances de son côté. Une partie de la façade du bâtiment a été couverte d'autocollants géants Lego, des plots représentant les célèbres figurines jaunes ont été disposés place des Halles... Sans oublier un déploiement massif de publicités dans toute la ville pour annoncer l'ouverture. 

Un jeune afficionado, justement venu faire ses emplettes aux Halles, énumère les raisons qui l'ont poussé à se rendre au Lego Store. "L'avantage, c'est surtout de pouvoir avoir accès à beaucoup de boîtes directement, de pouvoir les acheter en voyant à peu près la taille. Et... j'aime juste l'ambiance : je trouve que le magasin est très joli." On comprend mieux la file d'attente.
 

On fait la queue dans les Halles pour les petites briques colorées et les célèbres figurines jaunes.
On fait la queue dans les Halles pour les petites briques colorées et les célèbres figurines jaunes. © Tiphaine Niederlaender, France Télévisions

 

L'engouement pour les Lego en Alsace

France 3 Alsace a suivi une poignée de personnes passionnées du Lego en Alsace. Par exemple, Yann Witzel, un Adult fan of Lego. Un autre Afol, Jérôme Koepfler, a recréé la vie de Jean-Jacques Goldman... en Lego. À voir également : la ribambelle de châteaux de Georges Ricardbacker, dont le Haut-Koenigsbourg.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux sorties et loisirs jeunesse société famille