Un an après l'attentat de Strasbourg : qui sont les 15 victimes ?

Le 11 décembre 2018, il y a un an, Cherif Chekatt semait la terreur dans le centre ville de Strasbourg. Quinze personnes ont été victimes du terroriste. Cinq sont mortes, dix autres ont été blessées. Qui sont-elles? 

La folie meurtrière de Chérif Chekatt a fait 15 victimes.
La folie meurtrière de Chérif Chekatt a fait 15 victimes. © Jean-Marc LOOS / Maxppp
[Article publié initialement le 11 janvier 2019, actualisé le 10 décembre 2019]
Kamal, Bartek, Pascal, Lola, Jérémy ... Des hommes, des femmes, jeunes ou moins jeunes, strasbourgeois ou non, français ou pas, de toutes origines sociales et confessionnelles ont été victimes de l'attentat de Strasbourg, le 11 décembre 2018. Voici qui sont les quinze victimes de Cherif Chekatt.


Les morts

Le trajet mortel du terroriste au centre-ville de Strasbourg commence avec Antonio Megalizzi et Bartek Orent-Niedzielski touchés rue des Orfèvres. Le tueur croise ensuite Kamal Naghchband rue des Grandes Arcades, Pascal Verdenne rue du Saumon et Anupong Suebsamarn sur le pont Saint-Martin.
          

Les blessés
 

  
Le 1er octobre 2019, celui qui est considéré comme un héros ordinaire, a été décoré du titre de chevalier de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron, lors de sa visite dans la capitale alsacienne pour les 70 ans du Conseil de l'Europe. 
        Nous ne disposons pas d'information suffisante concernant les deux autres personnes blessées lors de l'équipée meurtrière de Cherif Chekatt.
 

Hommage

 Ce mercredi 11 décembre 2019, date anniversaire, l'émotion sera évidemment vive à Strasbourg. Une cérémonie en hommage aux victimes aura lieu de 19h à 21 à la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. D'autres temps forts sont prévus dans l'après-midi : de 14 à 15 heures, une rencontre privée entre Roland Ries et les familles, de 15 à 16 heures : une stèle en verre dessinée par une victime sera érigée place de la République, de 16 h à 17 heures : le ministre de l’Intérieur prendra un temps pour échanger avec les familles. Et à 19h45, les cloches des églises de l’Eurométropole sonneront pendant 15 minutes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de strasbourg faits divers attentat terrorisme hommage société