Bas-Rhin : la crèche de Noël incendiée à Illkirch, "ce sont nos valeurs et nos traditions qui sont attaquées"

La crèche de Noël de la ville d'Illkirch-Graffenstaden a été incendiée dans la soirée de mardi 13 décembre. Les trois départs de feu, dont un visant l'enfant Jésus, laissent penser qu'il s'agit d'un incendie volontaire. Le maire dénonce un acte abominable et va porter plainte au nom de la ville.

La crèche de Noël de la ville d'Illkirch-Graffenstaden (agglomération sud de Strasbourg), a brûlé dans la soirée de mardi 13 décembre. Les pompiers ont été alertés peu avant 22 heures par une restauratrice du forum de l'Ill, la place principale d'Illkirch, où est installée la crèche. Trois départs de feu, rapidement maitrisés, ont été constatés par ceux-ci ainsi que par des policiers de la bac arrivés peu après. 

C'est en sortant de la mairie à ce moment-là que le maire, Thibaud Philiipps, découvre par hasard ce qui est en train de se passer sur la place. "Je suis arrivé sur les lieux rapidement, j'ai pu constater, avec les policiers de la bac, trois départs de feu dont un ciblé sous l'enfant Jésus. Les santons en bois ont également été visés. On voit aussi que l'enclos dans lequel est disposée la crèche a été forcé".

Ces éléments ne laissent que peu de doute quant à l'intention délibérée de mettre le feu à la crèche. "Je pense que ce sont des gens qui ne respectent pas les traditions ancrées ici an Alsace. C'est bien dommage parce que jusqu'à présent tout s'est toujours bien passé. Il y a une forme de concorde qui existent sur ce sujet mais ces personnes voulaient s'en prendre au symbole de la crèche", déplore le maire.

C'est la troisième année que la crèche d'Illkirch est disposée sur la place, à côté du grand sapin et des stands du marché de Noël. " Elle très appréciée des habitants. On fait venir des moutons de notre parc animalier dans l'enclos de la crèche dans la journée. C'est devenu une attraction pour les familles". 

Le maire est en train de constituer les éléments du dossier pour pouvoir porter plainte au nom de la ville. Outre les départs de feu manifestement intentionnels, il y aussi les images qui seront extraites des vidéos réalisées par les deux caméras de surveillance installées sur le site. Elles permettront peut-être d'identifier les auteurs.

"J'espère qu'ils seront sanctionnés lourdement. Il y a la fois la dégradation d'un bien sur l'espace public qui appartient à une collectivité. Les santons ont été achetés à un sculpteur haut-rhinois, ce sont des œuvres d'art très travaillées. Et au-delà de cela, ce sont nos valeurs et nos traditions qui sont attaquées, à quasiment une semaine de Noël." 

Les menuisiers de la ville sont à pied d'œuvre pour essayer de remettre en état le plus vite possible les éléments les plus touchés "afin que tout soit réparé dès ce soir". Une surveillance humaine sera mise en place sur le site, 24 heures sur 24, jusqu'au dernier du marché de Noël d'Illkirch, dimanche soir.