CARTE : les zones interdites aux rassemblements de plus de dix personnes après 21h dans l'Eurométropole de Strasbourg

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch
Rassemblements de plus de 10 personnes interdits par arrêté préfectoral dans certaines zones de l'Eurométropole à partir du 24 septembre les soirs à partir de 21h
Rassemblements de plus de 10 personnes interdits par arrêté préfectoral dans certaines zones de l'Eurométropole à partir du 24 septembre les soirs à partir de 21h © Philippe Dezempte / France télévisions

La préfète du Bas-Rhin annonce que les rassemblements de plus de dix personnes dans les communes de Strasbourg, Schiltigheim et Illkirch-Graffenstaden seront désormais interdits, le soir à partir de 21h à partir du jeudi 24 septembre, dans des zones précises.

Après avoir rendu le port du masque obligatoire dans tout Strasbourg, excepté dans quatre zones comme des forêts notamment, la préfète du Bas-Rhin interdit à compter du jeudi 24 septembre et jusqu’au 15 octobre inclus, les rassemblements de plus de dix personnes dans les communes de Strasbourg, Schiltigheim et Illkirch-Graffenstaden, le soir à partir de 21 h, sur des zones délimitées. Au vu de l’évolution de la situation sanitaire, la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier "a décidé, en lien avec les maires concernés de limiter le soir les rassemblements de plus de 10 personnes dans 3 communes."

Le virus est redevenu actif et les nouveaux cas se multiplient

Selon la préfecture, "le virus circule de façon très active dans le département du Bas-Rhin. Depuis une dizaine de jours, ce sont 100 à 120 nouveaux cas qui sont testés positifs chaque jour. Un grand nombre de nouveaux cas relèvent de regroupements familiaux ou de rassemblements festifs. La situation nécessite de prendre des mesures supplémentaires afin d’éviter l’apparition de nouveaux clusters."

En lien avec les maires, la préfète du Bas-Rhin a décidé, de prendre un arrêté interdisant sur les communes de Strasbourg, Schiltigheim et Illkirch-Graffenstaden :
  • les rassemblements de plus de 10 personnes, à partir de 21 heures, au sein des parcs et jardins, sur les quais et aux abords des plans d’eau,
  • les rassemblements de plus de 10 personnes, à partir de 21 heures sur certaines places ou dans certaines rues. (voir notre carte ci-dessous)
 

Pour la commune de Strasbourg :

  • place de la Gare 
  • place Hans Arp 
  • place du Foin 
  • place de Zurich 
  • place d’Austerlitz 
  • rue d’Austerlitz 
  • place du marché Gayot 
  • rue du 22 novembre 
  • rue des Frères 
  • Grand rue
  • rue des Juifs 
  • place Kléber
  • place des Halles
  • place Broglie
  • place de la République
  • place du Château
  • place de la Cathédrale
  • place de l’Homme de fer
  • place Gutenberg
  • place Saint-Etienne
  • place des Tripiers
  • place Saint-Nicolas aux Ondes
  • Presqu’île André Malraux.

Pour la commune d’Illkirch-Graffenstaden :

  • devant le forum de l’Ill (route de Lyon) ;
  • Cours de l’Illiade ;
  • dans l’ensemble de la zone du campus d’Illkirch et du parc d’innovation (Boulevard Gonthierd’Andernach, rue Benjamin Baillaud, Boulevard Sébastien Brant, rue Eugénie Brazier, rue Jean-Dominique Cassini, rue de la ceinture, rue le Corbusier, rue Léon Foucault, rue Laurent Fries, rue Urs Graf, rue Gruninger, rue de l’Industrie, route Alfred Kastler, rue Geiler de Kaysersberg, rue Lixenbuhl, route du rhin, rue Matthias Ringmann, chemin du routoir, rue Jean Sapidus, rue Vincent Scotto, rue Sodbronn, rue Tobias Stimmer).

Pour la commune de Schiltigheim :

  • place de la Mairie.

Des exceptions seront autorisées, sur dérogation

Le communiqué précise que : "Les manifestations qui font l’objet d’une déclaration en préfecture détaillant les mesures sanitaires prises, conformément au décret du 10 juillet 2020, ne sont pas concernées par cette interdiction." Cet arrêté est valable à compter du 24 septembre jusqu’au 15 octobre inclus.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.