Coronavirus : les hôpitaux alsaciens se préparent à une éventuelle épidémie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léna Romanowicz .

Après les hôpitaux de Strasbourg et de Nancy, c'est au tour du groupe hospitalier de la région de Mulhouse Sud Alsace d'être habilité à une éventuelle épidémie de Covid-19. Depuis le 24 février, 70 établissements français siège de Samu se préparent en plus des hôpitaux de référence. 

Comme partout en France, les mesures de protection contre une épidémie du Covid-19 se renforcent en Alsace. À la demande du ministère de la Santé, les Agences régionales de santé (ARS) ont activé, depuis le 11 février, un plan d'urgence renforcée. En plus des hôpitaux de Nancy et de Strasbourg, le groupe hospitalier de la région de Mulhouse Sud Alsace (GHRMSA) pourrait être mobilisé "en seconde intention."
   

Préparer la prise en charge 

Organiser les renforts et gérer rapidement les cas possibles, c'est l'objectif annoncé par l'Agence régionale de santé du Grand Est dans un communiqué. Si aucune personne n'a encore été atteinte par le Covid-19 dans la région, les hôpitaux se préparent à une éventuelle épidémie. Pour renforcer la capacité de prise en charge, les établissements de santé de référence, ceux habilités pour le Covid-19, comme le CHU de Nancy et les hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), pourront être soutenus par des hôpitaux siège de Samu

L'ARS Grand Est rappelle que "les mesures barrières" valables pour la grippe sont également efficaces pour prévenir le virus, comme "tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un maques, se laver régulièrement les mains avec une solution hydro-alcoolique." 
   

L'adoption de mesures de précaution

Alors que le virus s'est propagé à une allure folle en Italie ces derniers jours, toutes les personnes revenant des régions de Lombardie et de Vénétie qui présentent "des signes de fièvre, sensation de fièvre, de toux et de fatigue" dans les 14 jours après leur séjour sont priées de contacter le Samu Centre 15 pour évaluer leur situation à distance. Un test pourra être effectué en cas de suspicion. Ces mesures de précaution sont également valables pour les personnes ayant voyagées dans d'autres pays où le virus a circulé, comme la Chine, Hong-Kong, Singapour, Macao et la Corée du Sud. 
 

Covid-19 : ce qu'il faut savoir by Léna Romanowicz on Scribd


En cas de confirmation de coronavirus, la personne atteinte est placée en isolement. Les recommandations sur le territoire français sont disponibles sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité