GCO de Strasbourg : l'autoroute sera mise en service le 17 décembre, la mairie écologiste boycotte l'inauguration

Publié le Mis à jour le

Le Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg doit être inauguré le 11 décembre par le Premier ministre, en l'absence de la maire de la Ville et de la présidente l'Eurométropole de Strasbourg. L'autoroute entrera en service le 17 décembre 2021.

L'opération a tout l'air d'un boycott. L'inauguration en grande pompe du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg par le Premier ministre sera boudée par la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg. 

Jeanne Barseghian et Pia Imbs, respectivement maire (EELV) de Strasbourg et présidente de l'Eurométropole de Strasbourg, n'ont pas souhaité être représentées.

L'absence d'Alain Jund, elle, était connue depuis plusieurs jours. Fervent opposant au projet, le vice-président de l'Eurométropole en charge des mobilités et des transports explique sa décision : "Je ne me rendrai pas à cette inauguration par soucis de cohérence. J'ai toujours dénoncé le GCO, je me vois mal me rendre à cette inauguration."

L'élu assure que ce sentiment est partagé par "tout le monde" à la Ville de Strasbourg. Preuve en est, la maire Jeanne Barseghian ne se rendra pas non plus à l'inauguration du GCO, et personne ne la représentera lors de l'inauguration, prévue à 11h le 11 décembre.

Je n'irai pas inaugurer un projet inutile.

Jeanne Barseghian

Maire (EELV) de Strasbourg

Par la voix de son attachée de presse, la maire écologiste assure qu'aucun élu de la ville ne se joindra à Jean Castex pour inaugurer l'autoroute, qui devrait être une des plus chères de France : "Ma position n'a jamais changé. Je me suis toujours opposé à ce projet et je le suis toujours. Je n'irai pas inaugurer un projet inutile". Jeanne Barseghian assure que cette décision a été prise "par conviction", et n'est en aucun cas liée à la présence de Jean Castex.

Du côté de l'Eurométropole de Strasbourg, sa présidente, Pia Imbs, ne sera pas là non plus. Si elle n'a pas souhaitée être représentée, la présence d'un ou d'une vice-président(e) n'est pas à exclure.

Visiblement agacé par la question de la présence des élus à l'inauguration, le concessionnaire Vinci se borne à répondre que "des élus de l'Eurométropole seront présents". Quelques jours plus tard, le 17 décembre, le GCO (l'autoroute A 355)  sera mis en service.