La police du Bas-Rhin met à disposition des éthylotests pour les fêtards du Nouvel An

Le commissariat de Strasbourg. / © Jean Marc Loos / MAXPPP
Le commissariat de Strasbourg. / © Jean Marc Loos / MAXPPP

Pour les fêtes de fin d'année 2019, la Police nationale offre aux organisateurs de soirées des kits d'éthylotests afin de lutter contre l'alcool au volant. Ils peuvent être retirés à l'hôtel de police de Strasbourg depuis le 9 décembre.

Par Claude Lepiouff

Les policiers bas-rhinois mettent à disposition au commissariat de Strasbourg des kits de dix éthylotests, depuis le 9 décembre 2019. Ceci pour éviter la conduite sous l'emprise de l'alcool lors des retours de fêtes organisées notamment pour les réveillons de Noël et du Nouvel An. Dans le but de lutter contre ce phénomène, la Police nationale réalise tout au long de l'année de nombreuses opérations de contrôles et de sensibilisation.

En 2018, on comptait 802 accidents sur les routes du Bas-Rhin. Ils ont coûté la vie à 42 personnes et fait près de 1.000 blessés, selon la préfecture.
 

La route tue, si tu bois, ne conduis pas
- Sécurité routière

 
Un kit d'éthylotests disponible à l'hôtel de police de Strasbourg. / © Police nationale
Un kit d'éthylotests disponible à l'hôtel de police de Strasbourg. / © Police nationale

Le mode d’emploi est dans le kit. Si après avoir soufflé dans le ballon, le signal est au vert, c’est que vous avez dépassé le seuil de tolérance de 0,5 grammes par litre de sang*. Vous ne devez alors pas conduire. A la fin de la soirée, faites-vous raccompagner par une connaissance, par l’opération Nez rouge ou tout simplement par un taxi.

Ces kits peuvent être retirés auprès du bureau de la communication à l'hôtel de police de Strasbourg. Il se trouve 34, route de l'hôpital : il faut prendre rendez-vous au 03 90 23 13 80.
 

Nous aussi, nous sommes là pour vous protéger
- Police nationale


Au mois d’août 2019, des policiers en civil du commissariat de Strasbourg sont intervenus plusieurs fois en fin de soirée sur des terrasses de café. Les fonctionnaires collaient des pense-bêtes sur les tables, à côté des verres d’alcool, pour engager la conversation avec le public sur les dangers de l’alcool au volant. Ils offraient aussi des préservatifs aux couleurs de la Police nationale qui portaient l’inscription : "Nous aussi, nous sommes là pour vous protéger."


*0,5 gramme par litre de sang, c’est 2 verres quelle que soit la boisson alcoolisée, “un verre” représente à peu près la même quantité d’alcool :
  • 25 cl de bière à 5°
  • 12,5 cl de vin de 10° à 12°
  • 3 cl d’alcool distillé à 40°

Sur le même sujet

Les + Lus