Racing Club de Strasbourg : Mathieu le Scornet officiellement confirmé à la tête de l'équipe

Alors qu'il ne devait assurer que l'intérim de Julien Stéphan, Mathieu le Scornet reste à la tête du Racing Club de Strasbourg. C'est à lui que revient la mission de maintenir le club en Ligue 1.

Mathieu le Scornet, 39 ans, reste à la tête de l'équipe première du Racing Club de Strasbourg. L'ancien adjoint de Julien Stéphan garde donc les rênes des Bleus, qui se battent pour le maintien.

La nouvelle avait été révélée par nos confrères de l'Équipe. Le coach l'a confirmé ce vendredi 27 janvier 2023 lors de la conférence de presse avant la rencontre contre Toulouse qui aura lieu deux jours plus tard : "Ma mission se poursuit", a-t-il déclaré.

Après la mise à pied de Julien Stéphan, le 9 janvier 2023, Mathieu le Scornet ne devait assurer que deux matches sur le banc de l'équipe, le temps pour la direction du Racing de trouver un successeur à l'ancien entraîneur de Rennes. Deux rencontres pendant lesquelles les racingmen auront fait (très) bonne impression, d'abord à domicile face à Lens (2-2) puis à Lyon (1-2).

Un coach apprécié du vestiaire

Quatre points en deux matches, le Racing n'avait jamais connu ça cette saison. Sous les ordres de le Scornet, les Alsaciens ont réussi à empocher leur deuxième victoire de la saison après celle à Angers quelques mois plus tôt. Un match où, hasard de l'histoire, le coach breton officiait déjà sur le banc pour remplacer Julien Stéphan, touché par le Covid.

Même s'il a réussi à sortir l'équipe de la zone de relégation, Mathieu le Scornet devait céder sa place après deux matches, comme prévu. Dans les jours qui ont suivi, les noms de plusieurs coachs ont continué à circuler dans la presse : l'ancien joueur du Racing Olivier Dall' Oglio, Jocelyn Gourvennec ou encore Sabri Lamouchi, cette dernière piste étant la plus brûlante. 

Mais comme l'indiquent nos confrères de l'Équipe, le Scornet est très apprécié du vestiaire strasbourgeois, à tel point que les joueurs ont plaidé pour le voir confirmé sur le banc du Racing. De quoi faire cogiter le président Marc Keller, qui a donc décidé de maintenir sa confiance en l'entraîneur de 39 ans.

Retrouver le succès à domicile, une priorité

Reste maintenant au Racing de trouver une parade à un obstacle de taille. Mathieu le Scornet ne dispose pas du brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF), nécessaire pour entraîner une formation de Ligue 1. Le club strasbourgeois devra donc s'acquitter d'une amende de 25.000 euros par rencontre à partir du match contre Lille, à moins de demander une dérogation.

Dans tous les cas, la mission est claire pour le nouvel entraîneur du Racing : maintenir le club en Ligue 1. Cela commence par retrouver le succès à la Meinau, chose que n'ont plus connu les racingmen depuis le mois de mai 2022.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité