Racing club de Strasbourg : "c'est un crève-coeur", les Ultra Boys renoncent à participer aux prochains matchs

Publié le
Écrit par Léna Romanowicz

Les supporters de la tribune ouest du stade de la Meinau ne mettront pas l'ambiance lors de la reprise des matchs du Racing club de Strasbourg. En raison des règles sanitaires qui y sont appliquées, les Ultra Boys 90 ont pris la décision radicale de ne pas se retrouver dans le stade.

"La Meinau sans Kop, c’est un peu comme un repas sans dessert", peut-on lire parmi les nombreux commentaires présents sous le post Facebook des Ultra Boys 90 (voir ci-dessous). Le lundi 3 août 2020, les supporters du Racing club de Strasbourg Alsace (RCSA) ont annoncé que la reprise de la saison se fera sans eux au stade de la Meinau à Strasbourg. Ils expliquent leur décision en raison des restrictions liées au coronavirus, qui sont "incompatibles avec notre mode de supportérisme."

Règles sanitaires obligent, la tribune ouest haute, où se trouve le kop de 3.000 places, et les tribunes populaires seront fermées au public. Les 5.000 personnes qui pourront assister aux matchs devront rester assises et être masquées. En temps normal, le stade peut accueillir plus de 26.000 supporters. 

"On ne veut pas faire de sélection"

Une chose est sûre, la décision est inattendue et même jugée "radicale" par certains abonnés de la page Facebook. Pour le président de l'association, le compromis n'a pas été possible. Les membres du "noyau actif" ont décidé à l'unanimité de ne pas "faire de sélection. Ça me manque, c'est une grosse partie de notre vie et c'est un crève-coeur", regrette Florian Kuhn. Et ça l'est d'autant plus que les UB 90 fêtent cette année leurs 30 ans d'existence. En plus des tribunes debout fermées et du port du masque, une place sur deux devra également séparer chaque supporter. "Quand on y va, c'est pour être ensemble, avoir une unité. Même avoir plusieurs groupes dans le stade, je ne sais même pas si c'est possible mais ce n'est pas ce qui nous anime. On ne peut pas revenir dans de telles conditions", poursuit le président. Chaque année, l'association compte en effet quelque 800 abonnés.
 

Un retour non programmé

Pour maintenir la flamme, les Ultra Boys invitent leurs membres à venir voir les matchs directement à leur local (voir le calendrier). La décision des UB 90 arrive après deux autres mauvaises nouvelles : l'annulation du match amical face à Nancy le 1er août liée à la découverte de cinq cas positifs au Covid-19 et celle de la journée des supporters qui devait se tenir le 2 août à la Meinau. Comme l'a annoncé le Racing sur Twitter, le match contre Dijon le mardi 4 août est, lui aussi, rayé du programme :
  Alors qu'ils n'ont pas assisté à un seul match depuis le début du mois de mars, seul un changement des règles sanitaires pourra ramener les UB 90 dans le stade, "on est les premiers déçus et on ne changera pas notre décision le temps que ça va durer", insiste Florian Kuhn. Des événements liés à l'anniversaire de l'association seront tout de même annoncés dans les mois prochains.