Racing -FC Nantes : la préfecture interdit le centre-ville de Strasbourg aux supporters des Canaris

Les tribunes du stade de la Beaujoire de Nantes, lors du match retour entre les Canaris et Strasbourg, le 19 mai 2018. / © Guillaume Souvant/AFP
Les tribunes du stade de la Beaujoire de Nantes, lors du match retour entre les Canaris et Strasbourg, le 19 mai 2018. / © Guillaume Souvant/AFP

Le Racing rencontre le FC Nantes ce samedi 1er septembre pour le compte de la 4e journée de Ligue 1. Afin d'éviter tout débordement lié au match, la préfecture a émis un arrêté interdisant aux supporters nantais les abords du stade, de la gare et du centre-ville de Strasbourg.

Par V.P.

Comme les supporters du Racing, la préfecture du Bas-Rhin a gardé un souvenir amer de la précédente venue du FC Nantes à la Meinau. Mais moins que la défaite 1-2 des hommes de Thierry Laurey ce 24 septembre 2017, c'est plutôt le comportement de certains supporters nantais qui ont exaspéré les pouvoirs publics.

À cause des de manquements répétés aux règles de sécurité imposées lors de ce match, la préfecture a décidé de sanctionner les spectateurs nantais les plus virulents en vue de la nouvelle rencontre entre les deux équipes, ce samedi 1er septembre.
 


Un arrêté préfectoral, émis le 29 août, limite le nombre de supporters visiteurs présents dans le stade à 200 places. Il interdit de même les abords de la Meinau, de la gare et du centre-ville, ainsi que sur le pont et la place du Corbeau, aux personnes s'affichant comme supporter les Canaris.

La possession et le transport de boissons alcoolisées, ainsi que les pétards et projectiles divers, sont aussi prohibés dans le secteur de la Meinau. Cette dernière mesure s'applique aux supporters jaunes comme bleus.
 

De probables violences

La préfecture indique que ces précautions strictes ont été prises après avoir considéré que '"des velléités de contact entre supporters des deux équipes sont probables à l'occasion de déambulations dans les rues du centre-ville de Strasbourg", et que des "engins pyrotechniques ont été retrouvés à proximité des bus des supporters visiteurs " le 24 septembre 2017.

Les "récentes déclarations dans la presse de responsables des supportes nantais [qui] sont de nature à accentuer le risque de tensions entre les supporters et les autorités", ajoute la préfecture, rappelant que certains membre des ultras de la Brigade Loire font encore l'objet d'une interdiction administrative de stade toujours en vigueur.

Le match entre Strasbourg et Nantes se tiendra ce samedi 1er septembre à la Meinau. Le coup d'envoi est prévu à 20 heures. Lors de leur précédente rencontre, Nantes avait remporté la mise par deux buts à un. Des réalisations signées Dubois et Thomasson, partis respectivement à Lyon... et Strasbourg.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus