REPLAY - Hommage à Bernard Stalter, (re)voir le documentaire sur ce défenseur inlassable des artisans français

Bernard Stalter est mort en avril 2020 de la Covid19. Dans "Bernard Stalter, l'artisanat à cœur", un documentaire d'Emmanuel Descombes, France 3 rend hommage à celui qui fut président de la Chambre de métiers d’Alsace et du Grand Est ainsi que le patron de la Chambre de métiers et de l'artisanat.

Bernard Stalter, l'infatigable défenseur des artisans est mort en avril 2020.
Bernard Stalter, l'infatigable défenseur des artisans est mort en avril 2020. © France Télévisions

L'apprentissage et l'artisanat étaient sa raison de vivre. Bernard Stalter, inlassable défenseur des artisans français et promoteur passionné de l’apprentissage, a disparu brutalement en avril 2020, emporté par le coronavirus. France 3 Grand Est rend hommage à celui qui fut président de la Chambre de métiers d’Alsace et du Grand Est ainsi que le patron de Chambre de métiers et de l'Artisanat France.

Faire le portrait de Bernard Stalter, décédé du coronavirus en avril 2020, c’est évoquer un homme fougueux et empathique qui n’hésite pas à ferrailler avec un jeune apprenti comme avec un président de la République. Le coiffeur alsacien de Brumath, affublé de sa moustache légendaire, a fait de sa vie un combat pour l’apprentissage et l’artisanat.

En 2016, il devient président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat France, où il a notamment porté la réforme de l’apprentissage et soutenu les commerçants touchés par les grèves. A partir de propos de ses proches et de collègues alsaciens, mais aussi de ministres qui ont travaillé avec lui, comme Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher ou Muriel Pénicaud, découvrez la personnalité et les combats de ce mousquetaire, artisan converti à la politique syndicale, personnage dynamique et enjoué.

Bernard Stalter, l'artisanat à cœur, un documentaire hommage d'Emmanuel Descombes à revoir ci-dessous :

Suivi de Dimanche en politique Grand Est spécial apprentissage

Lodoïs Gravel évoque la situation actuelle de l'artisanat français, secoué par la crise, et qui essaie parfois de se réinventer.

Participent à ce débat :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie apprentissage éducation société coronavirus/covid-19