Saison terminée pour Thibaut Favrot, le skieur alsacien s'est blessé à l'entraînement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne-Laure Marie .

Coup rude pour le ski français, Thibaut Favrot s'est blessé au genou à l'entraînement à Levi en Finlande. La saison est donc terminée pour le géantiste strasbourgeois qui avait terminé 10e et premier français de la première manche de la coupe du monde de ski en octobre dernier.

La saison avait pourtant bien démarré. 10e et premier français du slalom géant de Sölden en Autriche le 23 octobre dernier, c'était la première course comptant pour la coupe du monde, de bonne augure donc pour Thibaut Favrot.

Hélas, ce vendredi 25 novembre, le skieur Strasbourgeois qui a fait ses premières descentes dans les Vosges, s'est blessé au genou gauche à l'entraînement à Levi en Finlande. Clap de fin donc pour celui qui s'était classé 5e du Géant aux derniers JO à Pékin. "La piste était vraiment bien préparée, mais dans une courbe banale j'ai voulu forcer, j'ai senti les ligaments lâcher et je suis tombé", décrypte après coup l'athlète français.

Une blessure qui survient alors que Thibaut Favrot se préparait à la prochaine course de coupe du monde qui devait avoir lieu le 10 décembre à Val d'Isère. Sa première blessure de skieur même si en 2015, il s'était blessé au poignet, l'éloignant plusieurs semaines des pistes. Cette fois, pas de retour prévu avant six bons mois. 

"Il y a des jours comme ça, écrit-il sur les réseaux sociaux, les choses ne tiennent qu’à un fil. C’est difficile de mettre des mots là-dessus mais on va simplement dire qu'il y a des choses plus graves dans la vie. Je crois en moi. Je crois en mes proches. Je crois en mon staff, je crois en mes sponsors et je sais qu’on fera tous le maximum pour que je revienne plus fort."

des compétitions, des coupes du monde il y en aura d'autres, une carrière ça se fait sur le long terme

Thibaut Favrot

Skieur

Dès lundi, rendez-vous est pris avec LE chirurgien spécialiste du genou et des skieurs entre autre, basé à Lyon. "On va prendre le temps de bien faire les choses, je suis de toutes façons coincé pour le reste de la saison et je suis très bien entouré au niveau du staff", philosophe le géantiste alsacien mais déçu quand même.

Parce que cette blessure signifie ne pas pouvoir participer aux championnats du monde qui auront lieu à domicile à Courchevel en février prochain. "Ca arrive une fois tous les 20 ans en France, alors oui c'est frustrant mais des compétitions, des coupes du monde il y en aura d'autres, une carrière ça se fait sur le long terme."

A 27 ans, le skieur alsacien peut encore faire de grandes choses et il compte bien le prouver. Ses supporters ont hâte de le revoir sur les pistes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité