Strasbourg : des travaux bloquent la route de la Wantzenau et suscitent l'ire des commerçants : "je travaille à perte"

Gênés dans leur activité, une demi-douzaine de restaurateurs ou commerçants strasbourgeois en colère ont écrit à la la maire. En cause, des travaux de rénovation qui bloquent totalement en journée la route de la Wantzenau et découragent les clients. Les professionnels envisagent de porter plainte.
La route de la Wantzenau sera bloquée jusqu'au 10 août prochain.
La route de la Wantzenau sera bloquée jusqu'au 10 août prochain. © Thomas Faure.

L'Alsace en été: ses touristes étrangers, ses vignes chatoyantes... et ses travaux sur les routes. Strasbourg n'échappe pas à la règle. Une rénovation complète de la chaussée est en cours route de la Wantzenau, dans le quartier de la Robertsau, depuis le lundi 26 juillet. L'accès est totalement bloqué en journée pour les automobilistes. De la clinique Sainte-Anne au restaurant du Fuchs am Buckel. Sur le fond comme sur la forme, cela provoque la colère des commerçants du secteur.

Les panneaux ne sont pas retirés le soir, les gens ne passent pas non plus

Thomas Faure, propriétaire du restaurant de La Roue d'or

"On a été prévenus quatre jours avant le début des travaux. Du jour au lendemain, j'ai perdu 50% de mon chiffre d'affaires, se plaint Thomas Faure, propriétaire du restaurant de La Roue d'or. Et ce n'est pas la première fois que ça arrive. Dès qu'il y a des travaux, on est mis devant le fait accompli". La portion de rue concernée, environ deux kilomètres, est accessible uniquement à pied ou à vélo entre 7h et 17h. De quoi décourager les clients, selon le professionnel. "Et les panneaux ne sont pas retirés le soir, donc les gens ne passent pas non plus."

La portion de la route bloquée fait un peu plus de deux kilomètres.
La portion de la route bloquée fait un peu plus de deux kilomètres. © Manuel Ruch/ France 3 Alsace.

De 10.000 personnes par jour à... plus rien

Avec six autres commerçants, dont quatre restaurateurs, une boulangerie et une pharmacie, tous situés sur cet axe principal, le patron de l'établissement a donc écrit une lettre par voie d'avocat à la maire de Strasbourg et vice-présidente de l'Eurométropole, Jeanne Barseghian (EELV). "C'est une route où passent généralement 10.000 personnes par jour en voiture. Autrement dit actuellement, je travaille à perte. Je reste ouvert uniquement pour mon personnel et parce que je livre des personnes âgées qui n'ont pas d'autre solution. On doit déjà se battre avec le covid et on nous ajoute des bâtons dans les roues", ajoute Thomas Faure, qui refuse pour autant de baisser les bras.

Un état d'esprit relayé également sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, le restaurateur a adressé un "merci" aux clients ayant fait l'effort de se rendre dans son établissement, le jour de ouverture du chantier, le lundi 26 juillet.

Pour parachever le tout, les rares clients qui se rendent malgré tout au restaurant pour déjeuner ou dîner sont confrontés en terrasse à "des nuages de poussière" émanant des engins et des travaux. En tout, une vingtaine de commerces sont concernés et subissent les désagréments liés à ces opérations. Si le courrier adressée à la Ville n'apporte pas de réponse satisfaisante, une plainte pourrait être déposée. La route de la Wantzenau sera bloquée jusqu'au 10 août.

Aucun retour de la mairie n'a pour l'heure été transmis aux principaux intéressés, pas plus qu'à Jean-Philippe Vetter (LR). Le conseiller municipal et conseiller départemental du canton de la Roberstau a également fait parvenir un courrier dès le 20 juillet à Jeanne Barseghian, sa concurrente aux dernières élections municipales, pour l'alerter de la situation et des conséquences potentielles pour le commerce local.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie polémique société