Strasbourg : nouvelle intervention de police au gymnase Branly, la maire interpellée par une quinzaine d’associations

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Coulon
Des familles de migrants ont été évacuées jeudi 6 janvier 2022 du gymnase Branly de Strasbourg.
Des familles de migrants ont été évacuées jeudi 6 janvier 2022 du gymnase Branly de Strasbourg. © FRANCK KOBI / MAXPPP

Jeudi 6 janvier 2022, une nouvelle intervention de police s’est déroulée au gymnase Branly à Strasbourg. En réaction, une quinzaine d’associations d’aide aux personnes en situation de précarité co-signent une lettre ouverte adressée à Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, pour demander plus de soutien.

Jeudi 6 janvier 2022, c’est sous la forme de vœu qu’une quinzaine d’associations locales, œuvrant auprès des personnes en situation de précarité, s’est adressée à Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg.

Dans une lettre ouverte, elles demandent "la mise à l'abri inconditionnelle des personnes vivant dans les rues" de la ville. Un souhait exprimé en guise de réaction à l’évacuation, au petit matin, de 21 migrants logés au gymnase Branly. La préfecture du Bas-Rhin évoque elle, des opérations de mise à l'abri, précisant que "des solutions d'hébergement ont été proposées aux personnes concernées, au regard de leur situation administrative."

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que la police aux frontières intervient dans le lieu d’hébergement d’urgence qui accueille en ce moment une cinquantaine de personnes.

"On attend que la Maire s’indigne un jour. Elle est absente en termes de réaction. Quand on voit tout le boulot qu’on fait, nous associations, pour pallier les manques, un soutien de sa part ça serait bien", tempête Gabrielle Clar, représentante associative. "C’est bien de montrer un positionnement face au conseil municipal et face à l’opinion, mais un moment donné il faut acter". 

Pour les signataires, autorités locales et Etat ne cessent de se renvoyer la balle, face à une "une précarité qui explose". "Est-il acceptable que dans notre ville, capitale de l’Europe et des droits de l’Homme, des femmes, des hommes, des enfants vivent dans des conditions inacceptables ?" questionnent-ils.

Pour l’heure, la municipalité n’a pas encore réagi.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.