Tram de Strasbourg vers Koenigshoffen : demande d'annulation de la déclaration d'utilité publique

Quel tracé au bout du compte, pour le tram de Strasbourg vers Koenigshoffen? / © Jean-Marc LOOS, Max PPP
Quel tracé au bout du compte, pour le tram de Strasbourg vers Koenigshoffen? / © Jean-Marc LOOS, Max PPP

Ils ne sont pas contents du tout, les membres de l 'association des habitants du quartier gare. Ce jeudi 11 janvier 2018, l'AHQG a déposé un recours en annulation au tribunal administratif de Strasbourg au sujet du prolongement de la ligne F du tramway de Strasbourg vers Koenigshoffen.

Par Catherine Munsch

En juillet 2017, au terme de 38 jours d'enquête publique et de huit semaines d’analyse des contributions citoyennes, associatives et institutionnelles, la Commission d’enquête publique a rendu un avis favorable au projet d’extension du tram F vers Koenigshoffen,
Il y avait déjà eu auparavant plus de cinq ans de débats, mais cette nouvelle desserte de tram ne fait toujours pas que des heureux et ils le font savoir. 
L'Association des habitants du quartier-gare (AHQG) a déposé le 11 janvier 2018 au Tribunal Administratif de Strasbourg, un recours en annulation pour excès de pouvoir contre l'arrêté préfectoral du 13 novembre 2017, portant déclaration d'utilité publique du projet de prolongement de la ligne F du tramway à Strasbourg. Par ailleurs, une requête en référé suspension à l’encontre du même arrêté préfectoral a également été déposée par l'AHQG.

Anne-Marie VICTOR, présidente de l'Association des Habitants du Quartier Gare explique qu'"en 2013 il y a avait un projet de tram qui nous convenait, mais fin 2015 la municipalité  a changé de projet suite à un changement de majorité à Schiltigheim et une restriction budgétaire.
Le tram devait passer devant la gare et sur les boulevards et subitement en 2015 on découvre que la ligne F, qui va actuellement à l’Elsau en passant par le musée d’art moderne, devrait être détournée. Elle avait pourtant été conçue pour désenclaver l’Elsau. Or maintenant on voudrait la dévier vers le Faubourg National puis tourner à gauche boulevard de Nancy et ensuite à droite vers Koenhigshoffen".


Un nouveau tracé qui présente trop d'inconvénients aux yeux de l'association.
"Du point de vue légal, ce tracé ne respecte pas les documents cadres comme le PLUI (plan local d'urbanisme) et le shéma des transports 2025. Nous estimons que les impacts de cette nouvelle ligne n'ont pas été assez approfondis. Je pense aux nuisances comme les embouteillages, la pollution, les risque d’accidents..."

Le recours en annulation.
Notre association espère l'annulation de la déclaration d'intérêt public et dans l’attente d’une décision sur le fond, que le préfet stoppe les travaux. Notre opposition à ce tracé, tout comme celle de nombre d'habitants, a été tout autant ferme, publique, constante et constructive... que méprisée par l'Eurométropole de Strasbourg. Aussi, pour tenter d'éviter encore une erreur que nous considérons comme irrémédiable, nous saisissons le Tribunal Administratif avec les armes que nous offre la loi, aidés en cela par les lacunes et les contradictions du dossier de l'Eurométropole de Strasbourg." Par ailleurs, une requête en référé suspension à l’encontre du même arrêté préfectoral a également été déposée par l'association. 

Prochaine étape : le jugement en référé le 30 janvier devant le tribunal administratif  de Strasbourg.
La mise en service de cette extension jusqu'à la rue des Comtes à Koenigshoffen est annoncée pour le mois de juin 2020.

A lire aussi :

>Manifestation contre le projet d'extension du tram à Koenigshoffen

>A Strasbourg, le tram va s'étendre jusqu'à Koenigshoffen

Sur le même sujet

Interview de Pascal Houplon, président de l'association "Aube durable"

Près de chez vous

Les + Lus