• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

VIDEO - Strasbourg : le lancer de hache, la nouvelle discipline pour se défouler

Un lanceur de hache expérimenté. / © France 3 Alsace. Caroline Moreau
Un lanceur de hache expérimenté. / © France 3 Alsace. Caroline Moreau

Importé du Canada, le lancer de hache débarque à Strasbourg. Une salle dédiée à cette discipline a ouvert ses portes la semaine dernière dans le quartier Hautepierre.  Nous avons testé pour vous.
 

Par Caroline Moreau

Votre patron vous a agacé toute la journée ? Besoin de vous défouler ? Une heure de lancer de hache vous fera le plus grand bien. Depuis une semaine, les Strasbourgeois peuvent s'adonner à cette discipline. Nichée au coeur du pôle de loisirs de Hautepierre, la salle des "cognées" est un vaste espace sur le côté duquel sont alignées plusieurs pistes de tir.
 
La prise en mains ne prend que quelques secondes / © Les cognées
La prise en mains ne prend que quelques secondes / © Les cognées

Seul équipement requis : des chaussures fermées. Le reste du matériel nécessaire, à savoir une hache, est fournie par la salle. Avant de vous lancer, tel Guillaume Tell décochant sa hache, vous passerez un quart d'heure avec l'instructeur qui vous expliquera les règles, les bons gestes et les consignes de sécurité. A vous ensuite de vous lancer : en trois coups, vous devriez déjà parvenir à planter la lame dans la cible.

N'écoutant que notre courage, nous avons testé pour vous. Nous n'avions jamais touché de hache d'entraînement avant ce baptême :
 

Les règles du jeu

La réservation d'une piste se fait pour une heure (au tarif de 54€, réduit à 45€ pour les étudiants). Jusqu'à trois joueurs peuvent se partager une piste. Le tireur se place à une distance comprise entre 4 et 5 mètres de la cible, un rondin de bois sur lequel sont peints des ronds de couleur symbolisant les points.
 
Cinq points si vous tapez au milieu de la cible. / © C. Moreau. France 3 Alsace
Cinq points si vous tapez au milieu de la cible. / © C. Moreau. France 3 Alsace

Plus vous visez le centre de la cible, plus vous marquez de points, le graal étant d'atteindre l'un des deux ronds blancs qui rapportent chacun 7 points. Le gagnant est le premier à atteindre les 20 points. Attention si vous dépassez les 20 points, les points au-delà sont retirés (si vous faites 22, vous retombez à 18...). En cas d'égalité, la personne égalisée retombe à zéro. Pour que le tir soit valable, la lame de la hache doit rester au moins 3 secondes plantée dans le rondin.


Plusieurs autres variantes de règles existent. Vous pouvez même inventer la vôtre.
 
Les différents types de haches proposés au lancer. Celle des débutants est la deuxième en partant de la droite. / © C. Moreau. France 3 Alsace
Les différents types de haches proposés au lancer. Celle des débutants est la deuxième en partant de la droite. / © C. Moreau. France 3 Alsace

Accessible à partir de 14 ans (jusqu'à 16 ans, il faut être accompagné de personnes majeures), ce loisir est à la portée de tous. Aucun entraînement ni aptitude physique particulière ne sont requis. La hache des débutants - modèle "cold steel norse hawk", traduisez "faucon nordique en acier froid" - pèse 700 grammes. Elle a été spécialement conçue pour ce loisir et n'est pas faite pour le bûcheronnage. Pas besoin donc d'en voler une pour débiter vos rondins cet hiver, elle ne vous sera d'aucune utilité.

Ce nouveau loisirs est importé du Canada où les salles de lancer se multiplient depuis 10 ans. "Un jour, au Canada, une bande de copains ont commencé à lancer des haches contre un tronc. Le lendemain ils l'ont montré à d'autres copains. Le troisième jour d'autres encore sont venus essayer. Aujourd'hui il y a des championnats du monde de lancer de hache", explique le fondateur de ces salles en France, Thomas Morel, qui a lancé la première salle à Paris en octobre 2017. "C'est une discipline à pratiquer entre amis : pour un anniversaire, un enterrement de vie de garçon ou du team building en entreprise. On a même organisé des speed dating et ça a très bien marché" précise-t-il.
 
Le gérant de la salle strasbourgeoise a découvert cette discipline, à Montréal, lors d'un voyage remontant à plusieurs années. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Louis Beauseigneur n'est pas un ancien bûcheron reconverti dans le loisirs. "Je viens d'un petit village de Franche-Comté et quand j'étais petit, je voyais mon grand-père faire le bois" raconte-t-il. Mais sa carrière dans les métiers du bois s'arrête là. Formé au marketing, c'est par une petite annonce qu'il s'est retrouvé gérant de la salle strasbourgeoise - la troisième ouverte en France après Paris et Lille. Il s'est formé aux côtés du fondateur parisien Thomas Morel, qui lui-même a tout appris du champion de France du lancer de couteau, Pierre Cazoulat. Car tout comme il existe des championnats de France dans le domaine, il existe également une fédération française de lancer de couteaux et de haches.

Une colmarienne se distingue d'ailleurs dans le domaine. Daniela Meyer Speicher est championne de France de lancer de couteaux et de haches. Elle a remporté pas moins de moins de neuf médailles au championnat de France en mai 2017.
Nous l'avions rencontré en 2017 lors de l'un de ses entraînements.
 




 

 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus