Boucherie fermée à Wangen : cherche repreneur désespérément

La boucherie Walter de Wangen, l'un des derniers commerces de proximité du village, a fermé ses portes. Patrick Walter ne pouvait plus diriger son enseigne en raison de sa santé. Une cérémonie d’adieu s’est tenue le samedi 17 février. Depuis, le maire de la ville cherche un repreneur.

La nouvelle a rendu amère une bonne partie de ce petit village de 700 âmes. Leur boucherie, dirigée par Patrick et Denise Walter, a dû baisser le rideau. En cause, la santé du gérant, qui ne lui permettait plus de poursuivre l’activité. "C’était le pilier de la boutique… ", souligne le maire (SE) Yves Jung. Maire qui a tenu à rendre hommage aux bouchers : le 17 février, les habitants et la fanfare du village ont défilé avec banderoles et bouquets de fleurs.


Un point de ralliement

Si cette fermeture pose particulièrement problème, c’est parce que la boutique permettait d’entretenir le tissu social de Wangen. Nombre de personnes âgées bénéficiaient de l’activité traiteur de cette boucherie, qui livrait chez eux. Et le maire rappelle avec émotion les moments des fêtes en famille, où tout le village se retrouvait dans cette boucherie.

La boulangerie Zorès demeure : c’est le dernier commerce de proximité du village. Afin de ne pas disparaître, elle a dû diversifier ses activités : elle sert aussi d’épicerie, et de point presse. Pour le gérant, le problème est générationnel : les jeunes générations déserteraient les petits commerces pour « tout acheter en même temps » dans les grandes surfaces… D’où l’appel du maire : "habitants de Wangen, et habitants des alentours : venez acheter votre pain dans notre boulangerie!" Quant aux candidats à la reprise de la boucherie Walter, ils sont priés de se faire connaître auprès de la mairie.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité