Une Châlonnaise souhaite créer un réseau d'accueil pour les migrants

© Reza Serkanian
© Reza Serkanian

Marie-Pierre Barrière, responsable du Réseau éducation sans frontière à Châlons-en-Champagne, rêve de monter un réseau d'accueil pour jeunes migrants. Le but : réunir toutes les personnes souhaitant héberger un sans-abri et leur offrir un cadre légal.

Par D.C. avec O.M.

Ils sont encore des milliers à espérer reconstruire une vie en Europe. Certains migrants rêvent d'Angleterre, d'autres d'une vie loin de la guerre, tout simplement. À Châlons-en-Champagne, le Réseau éducation sans frontière (RESF) tente d'aider les plus jeunes d'entre eux. Sa responsable, Marie-Pierre Barrière souhaite passe un cap : monter un réseau d'accueil réunissant toutes les bonnes volontés.

Objectif : permettre à des bénévoles d'héberger, à tour de rôle, un sans-abri, et leur offrir un cadre légal. Selon Marie-Pierre Barrière, ce système de "garde alternée" éviterait d'effrayer des personnes n'osant pas s'engager dans un long processus.

Cette professeur de français châlonnaise participe actuellement au tournage d'un film consacré aux jeunes réfugiés : "Passeurs". Réalisé par Reza Serkanian, ce documentaire retrace le parcours de migrants guinéens, maliens, nigérians, ivoiriens, russes ou marocains, ayant décidé d'écrire et jouer une pièce de théâtre sur leur histoire. Encadrés par Marie-Pierre Barrière, ils y racontent leur exil avec humour. Une cagnotte Leetchi a récemment été créée pour financer la première phase de production du long-métrage.

Extrait du film "Passeurs" :

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus