Prix des autoroutes : des remises sous conditions pour Vinci et APRR cet été, pas d'annonces de la Sanef pour l'instant

Les Français qui bénéficient de chèques vacances vont pouvoir les utiliser pour payer leur péage cet été avec des remises de 20 % à la clé chez Vinci et de 25 % chez APRR. La Sanef, qui exploite notamment l'A4 et l'A26 dans le Grand Est, n'a pas fait d'annonces spécifiques pour l'instant.

Les Français qui partent en vacances sont une majorité à le faire en voiture. Selon un sondage* de 2022, 73% des vacanciers comptaient privilégier l'automobile pour rejoindre leur lieu de villégiature.

Le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, a lancé un appel mercredi 7 juin aux sociétés autoroutières pour qu'elles proposent "une ristourne" pour les vacances d'été. Message entendu par Vinci Autoroutes et APRR, avec toutefois des conditions assez strictes.

À chaque fois, les réductions proposées ne s'adressent qu'à ceux qui payent leur péage avec des chèques vacances. Vinci Autoroutes, qui exploite par exemple les Autoroutes du Sud de la France (ASF), propose d'abonder de 20% la somme versée en chèques vacances pour recharger un badge de télépéage. Par exemple, quelqu'un qui versera 100 euros en chèques vacances pour recharger son badge pourra ensuite payer 120 euros de péage.

On sait qu'on est dans une période difficile, d'inflation, de difficultés sur le pouvoir d'achat. [...] Dans ce contexte, il est important que les sociétés d'autoroutes fassent un geste commercial, fassent une réduction, une ristourne.

Clément Beaune, ministre des Transports

RTL

APRR, qui exploite des autoroutes dans l'est de la France, va un cran plus loin en accordant 25% d'abondement à ses clients qui utilisent des chèques vacances pour recharger un badge de télépéage. La promotion est valable jusqu'au 31 juillet chez Vinci Autoroutes, jusqu'au 31 août chez APRR. Mais l'argent rechargé sur les badges est utilisable plus tard.

Pas d'annonces pour l'instant pour la Sanef

Nous avons sollicité la Sanef, la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France, qui exploite notamment l'A4 et l'A26 dans le Grand Est. La société n'a pour l'instant pas fait d'annonces spécifiques autour d'une ristourne pour l'été. 

L'an dernier, les principales sociétés d'autoroutes avaient décidé d'appliquer un bonus de 10% pendant la période estivale, ristourne là encore centrée sur l'utilisation de chèques vacances.

Les tarifs des autoroutes sont fixés pour une durée d'un an. La dernière mise à jour des prix remonte au mois de février dernier. Sur un an, les prix des péages avaient alors augmenté en moyenne de 4,75 % au niveau national.

Pour donner quelques exemples, pour faire Paris-Reims, il faut désormais débourser 12,10 euros, contre 11,60 euros un an plus tôt. Entre Metz et Strasbourg, le tarif a grimpé de 60 centimes, passant de 14 à 14,60 euros.

Découvrez sur notre infographie ci-dessous l'évolution du prix de votre trajet sur les autoroutes A4 ou A26 sud. En choisissant votre gare de péage de départ et celle d'arrivée, vous pourrez vous rendre compte de l'évolution entre 2022 et 2023.

Le tarif des péages est fixé avec un calcul qui prend en compte au minimum 70 % de l'inflation (hors tabac) sur douze mois jusqu'en octobre, et d'éventuelles augmentations en fonction des travaux prévus par les différents concessionnaires dans leurs contrats.

S'ajoute pour 2023, pour la dernière fois, le rattrapage du gel des péages décidé en 2015 par celle qui était alors ministre, Ségolène Royal. En décembre 2022, le ministère des Transports soulignait que l'augmentation moyenne décidée pour 2023 était "sensiblement inférieure" aux 6,33 % d'inflation mesurée par l'Insee à fin octobre.

(avec AFP)


Sondage réalisé par IpsosDigital pour Roole, auprès d’un échantillon représentatif (méthode des quotas) de 1 000 Français âgés de 18 à 75 ans et ayant prévu de partir en vacances d'été. Ils ont été interrogés en ligne du 29 au 30 avril 2022.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité