Cet article date de plus de 3 ans

Trêve hivernale, prestatations sociales... Ce qui a changé depuis le 1er avril

Fin de la trêve hivernale, hausse des prestations sociales ou encore nouveau carnet de santé : découvrez tout ce qui a changé depuis le 1er avril.
Comme chaque année, le 1er avril a apporté son lot de changements dans le quotidien des Français. Point par point, voici le détail de ces nouveautés.

Fn de la trêve hivernale

La trêve hivernale a pris fin le 31 mars. Autrement dit, les propriétaires peuvent à nouveau lancer une procédure d'expulsion à l'encontre des locataires en cas d'impayés, de sous-location non déclarée ou de trouble à la tranquillité de l'immeuble.

Un nouveau carnet de santé

Le nouveau carnet de santé, qui remplace celui en vigueur depuis 2006, est consultable sur le site du ministère de la Santé. Principal changement : le calendrier de vaccination. Pour les enfants de moins de deux ans, onze vaccinations sont obligatoires contre seulement trois auparavant.

Hausse des prestations sociales

Tous les ans, au mois d'avril, les prestations sociales sont réévaluées. Le minimum vieillesse augmente de 30 euros, passant à 833 euros par mois pour une personne seule. Le revenu de solidarité active (RSA), lui, passe à 550,93 euros par mois pour une personne seule résidant en métropole.

Les allocations familiales augmentent de 1% : l'allocation de rentrée scolaire passe à 401,47 euros maximum, l'allocation d'éducation d'enfant handicapé à 131,81 euros. Le complément de libre choix du mode de garde augmente lui aussi de 1%.

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 euros maximum. Elle connaîtra de nouvelles revalorisations au 1er novembre 2018, à 860 euros, et au 1er novembre 2019, à 900 euros.

Baisse du prix du gaz

Les tarifs réglementés de vente de gaz diminuent de 1,1% en moyenne au 1er avril 2018 par rapport à mars 2018.

Un bouton d'urgence dans les voitures

Si vous achetez une voiture neuve, vous constaterez qu'elle est équipée d'un bouton d'urgence​aptisé. Baptisé "eCall", il est destiné à prévenir les secours en cas d'accident et à réduire le temps d'intervention. Il sera obligatoire pour tous les nouveaux véhicules soumis à l'homologation à partir du 1er avril. Une voiture déjà sortie avant cette date pourra donc en être dépourvue.

La portabilité des contenus en ligne

Tous les abonnés européens à des plateformes numérique comme Netflix, Spotify, Deezer ou MyCanal pourront y accéder dans les 28 pays de l'Union européenne : la portabilité est désormais obligatoire pour les services payants. Elle reste facultative pour les contenus gratuits, comme les replays de télévision.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie santé société consommation